Cet article date de plus de neuf ans.

Les obsèques du policier tué à Vitrolles rassemblent des centaines de policiers

Des centaines de policiers ont assisté à Marseille à la cérémonie d’obsèques de leur collègue, le lieutenant Eric Vales. Le fonctionnaire est décédé après avoir été blessé jeudi dernier à Vitrolles dans les Bouches du Rhône. Le ministre de l’intérieur était lui aussi présent.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Jean-Paul Pelissier Reuters)

La cérémonie a duré un peu plus d’une demi-heure en présence
du ministre de l’Intérieur Claude Guéant. Participaient également des centaines
de policiers, dont certains avaient fait le déplacement depuis le commissariat
de Cergy-Pontoise, où travaillait Eric Lales avant d’être muté dans le sud. Etaient
présents également de nombreux élus dont le maire de l’Aix-en-Provence, Maryse
Joissains. De nombreuses personnes ont du suivre l’office dans la rue, faute de
place à l’intérieur de l’Evêché où se déroulait la messe.

Au cours de la cérémonie, le lieutenant Eric Vales a été
élevé, à titre posthume, au grade de chevalier de la Légion d’honneur par le
préfet de région. Toujours à titre posthume, le fonctionnaire a reçu une
médaille d’or pour "actes de courage et de dévouement". Enfin, ultime
distinction, celle remise par le directeur général de la police nationale,
Frédéric Péchenard qui a déposé une médaille d’honneur de la police nationale.

Tué par une kalachnikov

C’est dans la nuit du 27 au 28 novembre dernier que le lieutenant
Eric Lales a été touché à la tête et à l’épaule, par un tir de kalachnikov, après
une course poursuite avec des malfaiteurs soupçonnés d’avoir réalisé une série
de cambriolages. L’un des malfaiteurs a été tué également lors de cette
intervention tandis que les autres ont réussi à prendre la fuite. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.