Le trafic du RER B perturbé par un dromadaire

L'animal s'était échappé d'un cirque.

Des dromadaires dans le désert marocain.
Des dromadaires dans le désert marocain. (PATRICE THEBAULT / ONLY WORLD/AFP)

Le motif était inédit pour les usagers du RER B, qui en ont pourtant entendu beaucoup. Lundi 4 mai, le trafic, révèle Métronews, a été ralenti "en raison de la présence d’un dromadaire le long des voies près de Sevran-Litry, en Seine-Saint-Denis".  L’animal, toujours selon le média gratuit, "se serait échappé d’un cirque situé près de la gare de Sevran-Livry".

La présence de l'animal a été signalée vers 13h40, et la circulation des trains a repris vers 14 heures, selon la SNCF, une fois le chameau éloigné et remis à ses propriétaires.

Un dromadaire le long des voies

L'incident a tout de même ému quelques passagers qui l'ont relayé avec stupeur sur Twitter, se demandant s'il fallait en "rire ou en pleurer" tant l'affaire semblait farfelue.

Comme l'on peut constater ci-dessus, le RER B a confirmé la véracité de l'incident, via son site officiel, faisant savoir qu'il ne s'agissait pas d'une blague ("#NoJoke"). Et l'usagère Laura de conclure, philosophe : "Ils nous auront donc tout fait".