Prise d'otages terminée dans une agence bancaire du Havre, le suspect interpellé

Les motivations de ce Havrais de 34 ans restent difficiles à cerner. Il s'est rendu aux alentours de 22h50, six heures après être entré dans le bâtiment.

Des policiers positionnés près du lieu d\'une prise d\'otages, jeudi 6 août 2020 au Havre (Seine-Maritime).
Des policiers positionnés près du lieu d'une prise d'otages, jeudi 6 août 2020 au Havre (Seine-Maritime). (SAMEER AL-DOUMY / AFP)
Ce qu'il faut savoir

La prise d'otages s'est terminée sans blessé au Havre (Seine-Maritime), jeudi 6 août, six heures après avoir débuté dans les locaux de l'agence bancaire Bred-Banque populaire, située en plein centre-ville. Un périmètre de sécurité avait été mis en place tout au long de la soirée et le Raid était arrivé sur place vers 18h45. 

La prise d'otages a duré six heures. Une dernière personne a été libérée aux alentours de 22h45, selon les informations de France Bleu Normandie. Il s'agissait du septième et dernier otage. Le suspect s'est ensuite rendu et a été arrêté.

Des revendications encore mal définies. Le profil de cet homme est encore en cours d'évaluation. Selon les informations de franceinfo, le preneur d'otages a fait état de revendications en lien avec les enfants en Palestine. L'homme est connu des services de police pour des faits de délinquance et des problèmes psychiatriques. Agé de 34 ans, il est fiché au fichier du traitement d'antécédents judiciaires pour enlèvement, séquestration et port d'arme. Il réclame un scooter pour prendre la fuite.

Le maire du Havre Edouard Philippe fait part de sa "reconnaissance". L'ancien Premier ministre a fait part de ses "félicitations et remerciements appuyés aux services de l’Etat, à la police nationale et aux policiers du Raid", dans un message publié sur Twitter. Ils "ont fait un remarquable travail au service de nos concitoyens. Tellement fier et reconnaissant".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #LE_HAVRE

00h02 : Il est minuit et voici les principales de la soirée.

La prise d'otage dans l'agence bancaire BRED-Banque populaire, dans le centre-ville du Havre, est terminée depuis 22h45, rapporte France Bleu Normandie. La prise d'otages aura duré six heures, tandis que les négociations avec le RAID auront duré quatre heures. Sept personnes se trouvaient à l'intérieur de la banque au moment de la prise d'otages. Le dernier otage a été libéré à 22h45.

#BEYROUTH Au moins 16 fonctionnaires du port de Beyrouth et des autorités douanières ont été placés en détention, dans le cadre de l'enquête sur l'explosion meurtrière et dévastatrice d'un entrepôt renfermant des tonnes de nitrate d'ammonium. L'information a été communiquée par le procureur militaire Fadi Akiki, jeudi 6 août.


#CORONAVIRUS Les universités rouvriront en France à la rentrée, et le masque sera "fortement recommandé", annonce le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Des règles devront être respectées, comme la mise en place d'une distance d'un mètre entre chaque étudiant ou d'un siège laissé vacant dans les espaces clos.


#CORONAVIRUS Emmanuel Macron a annoncé, dans un entretien à BFMTV, un conseil de défense consacré la crise du Covid-19 dès "la semaine prochaine".

23h13 : Sept personnes se trouvaient à l'intérieur de la banque au moment de la prise d'otages. Le dernier otage a été libéré à 22h45.

23h13 : Le preneur d'otage s'est rendu à la police, a exliqué la police à France Bleu Normandie. Au total, la prise d'otages aura duré six heures, tandis que les négociations avec le RAID auront duré quatre heures.

23h05 : Le ministre de l'Intérieur a également félicité les forces de l'ordre pour leur "sang-froid et leur professionnalisme".

23h47 : L'ancien Premier ministre et actuel maire du Havre vient d'adresser, via Twitter, ses félicitations à la police nationale et aux policiers du RAID pour leur travail "remarquable".

22h54 : Le suspect a été interpellé et le dernier otage libéré.

22h24 : Une nouvelle personne a été libérée au Havre aux alentours de 22h15, où se déroule une prise d'otage dans l'agence bancaire Bred-Banque populaire, a appris France Bleu Normandie auprès de la police. Au total, cinq otages ont été libérés depuis le début des négociations. Il ne reste plus qu'une seule personne retenue par le preneur d'otage.

21h32 : Une nouvelle personne a été libérée au Havre aux alentours de 21h, a appris France Bleu Normandie auprès de la police. Une équipe de déminage est arrivée sur place. Il reste encore deux personnes retenues par le preneur d'otage.

21h03 : Il est 21 heures, faisons le point sur les principales informations de la soirée.

Une prise d'otages a lieu depuis 17 heures dans les locaux de l'agence bancaire Bred-Banque populaire, dans le centre-ville du Havre (Seine-Maritime). Un périmètre de sécurité a été installé, le Raid est arrivé sur place vers 18h45 et les négociations sont en cours. Trois personnes sont toujours retenues à l'intérieur, selon la police, et quatre personnes en sont sorties.

#CORONAVIRUS Les universités rouvriront en France à la rentrée, et le masque sera "fortement recommandé", annonce le ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche. Des règles devront être respectées, comme la mise en place d'une distance d'un mètre entre chaque étudiant ou d'un siège laissé vacant dans les espaces clos. La jauge des amphithéâtres devra ainsi "être adaptée", a précisé le ministère.


#BEYROUTH Emmanuel Macron a annoncé une conférence internationale de soutien et d'appui à Beyrouth et à la population libanaise pour mobiliser les financements internationaux. Le président de la République a également annoncé l'arrivée jeudi prochain au Liban du porte-hélicoptères amphibie Tonnerre qui apportera médicaments, soignants et matériel après les explosions de mardi.

20h49 : Bonsoir Brice, nous ne parlons pas des motivations parce qu'à cette heure, nous ne les connaissons pas. Tout ce que nous savons, c'est que le preneur d'otages a fait état de revendications en lien avec les enfants en Palestine, comme je vous l'expliquais déjà plus tôt dans la soirée.

20h49 : Vous ne parlez pas des motivations ? Censure

19h57 : Selon la police, il n'y a plus que trois otages retenus à l'intérieur de l'agence bancaire. Quatre personnes sont sorties : un homme de 53 ans qui a réussi à s'échapper, puis trois autres personnes qui ont été libérées par le preneur d'otages.

19h49 : Un périmètre de sécurité a été établi entre l'hôtel de ville et la sous-préfecture.

19h49 : Une unité du Raid et de la Brigade de recherche et d'intervention sont sur place. Pompiers et ambulances sont également présents.

19h45 : Selon une source policière à France Télévisions, il reste 4 otages, des employés de l'agence bancaire.

19h28 : L'homme, "seul", est retranché dans les locaux d'une agence de la Bred dans le centre-ville "depuis 16h45", a précisé l'officier de communication de la Direction départementale de la sécurité publique

19h27 : Le suspect, âgé de 34 ans, est fiché au fichier du traitement d'antécédents judiciaires pour enlèvement, séquestration et port d'arme.

19h21 : Selon France Bleu Normandie, il n'y a pas de blessé à l'heure actuelle. Autour de l'agence bancaire, les passants et les commerçants sont confinés dans les boutiques et les habitations.

19h21 : Selon les informations de franceinfo, le preneur d'otages a fait état de revendications en lien avec les enfants en Palestine.

19h20 : Une femme a également été libérée par le preneur d'otages, a indiqué la police à France Télévisions.

19h19 : Sept clients se trouvaient à l'intérieur de la banque au moment de la prise d'otages. Cinq personnes sont toujours retenues à l'intérieur, selon la police. Un homme de 53 ans a réussi à s'échapper.

19h17 : Un homme armé retient toujours des personnes en otage au Havre. L'homme, qui réclame un scooter pour prendre la fuite, pourrait être équipé d'une ceinture d'explosifs mais le mobile terroriste n'est pas envisagé à ce stade, a indiqué une source policière à France Télévisions.

19h13 : Au moins un homme armé a fait irruption, aux alentours de 17 heures, dans l'agence bancaire située boulevard de Strasbourg, en face de la sous-préfecture. Plusieurs clients se trouvaient à l'intérieur de la banque et sont désormais retenus en otage.

19h13 : Une prise d'otages a lieu ce jeudi depuis 17 heures dans les locaux d'une agence bancaire Bred-Banque populaire du centre-ville du Havre (Seine-Maritime). Un périmètre de sécurité a été mis en place. Le Raid est attendu sur place.