Cet article date de plus d'un an.

Espagne : l'incendie qui a ravagé des milliers d'hectares sur l'île de Grande Canarie ne progresse plus

Le sinistre, qui s'était déclaré le 17 août, a ravagé près de 10 000 hectares de végétation, dans le centre de l'île. Il est désormais sous contrôle, assurent les pompiers. Mais il faudra encore plusieurs jours avant de l'éteindre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un hélicoptère large de l'eau sur l'incendie de Grande Canarie (Espagne), le 19 août 2019. (DESIREE MARTIN / AFP)

L'incendie qui a ravagé la semaine dernière l'intérieur de l'île espagnole de Grande Canarie et menacé des réserves naturelles a été circonscrit, ont annoncé les services d'urgence dans la nuit de dimanche à lundi 26 août.

"Le gouvernement des Canaries a déclaré l'incendie de Valleseco circonscrit (...) Les effectifs terrestres continueront de travailler jusqu'à son extinction", ont-ils indiqué sur leur compte Twitter.

L'incendie, qui s'était déclaré le 17 août, avait menacé plusieurs parcs naturels riches en biodiversité de cette île touristique située dans l'Atlantique, au large des côtes marocaines, et obligé à évacuer des villages peuplés au total de 10 000 habitants. Les habitants ont pu rentrer chez eux mais les activités touristiques restent néanmoins interdites, ont précisé les autorités.

Au total, près de 10 000 hectares de végétation, notamment des forêts de pins, ont été ravagés par les flammes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.