Incendies en Californie : quand les personnes évacuées reviennent sur les lieux

Les flammes poursuivent leurs ravages dans le nord de la Californie. Le bilan provisoire est ce dimanche 15 octobre de 40 morts et 200 personnes dont les autorités sont toujours sans nouvelles.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des dizaines de milliers d’habitants ont été sommés de quitter leur domicile, mais certains refusent d’entendre ces recommandations. Direction la Napa Valley, près de San Francisco. Lorsqu’un ordre d’évacuation tombe, les habitants n’ont pas franchement le choix. Mais plusieurs heures après ces évacuations forcées, certains n’hésitent pas à revenir à proximité de leur domicile. "On a eu de la chance de pouvoir sauver la voiture et le camping-car des flammes", estime Tyler Siebold, résident du comté de Sonoma en Californie. "Maintenant, c’est comme ça qu’on survit, en attendant de pouvoir reconstruire". Il fait des tours de garde ; cela fait six jours qu’il est un peu perdu au milieu du village. "On reste tout près de la montagne et de notre maison, mais c’est dangereux, on reste éveillés toute la nuit".

Le feu reprend facilement

Une quinzaine de foyers restent actifs dans la région et les pompiers ont bien du mal à tout maîtriser. Parfois, il suffit de peu de choses pour que le feu reprenne. Ici, par exemple, cette maison a brûlé ces dernières heures à cause d’une fuite de gaz. Souvent, ce sont des poteaux électriques qui chutent. Voilà pourquoi des quartiers entiers doivent rester évacués.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo prise de nuit des incendies près de Santa Rosa en Californie (Etats-Unis), samedi 14 octobre. 
Photo prise de nuit des incendies près de Santa Rosa en Californie (Etats-Unis), samedi 14 octobre.  (DAVID MCNEW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)