Incendies : dans l’Hérault, débroussailler pour éviter les feux de forêt

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Pour lutter contre les incendies, des propriétaires sont obligés de procéder à des débroussaillages dans l'Hérault.
Incendies : dans l’Hérault, débroussailler pour éviter les feux de forêt Pour lutter contre les incendies, des propriétaires sont obligés de procéder à des débroussaillages dans l'Hérault. (France 3)
Article rédigé par France 3 - T.Will, D.Aldebert, S.Bonnefond, L.Dodet
France Télévisions
France 3
La sécheresse augmente les risques d'incendies et les pompiers sont déjà à l'affût pour prévenir les départs de feu ou leur propagation. Des obligations légales, comme le débroussaillage, doivent être observées par les propriétaires.

Un habitant de la pinède de Lunel (Hérault) a l’obligation de débroussailler, car la zone est très sensible aux feux, et est contrôlée par l’Office national des forêts. Au premier coup d'œil, pas de soucis, la végétation a été rasée dans un périmètre de 50 mètres autour de la maison et les arbres ont été élagués. Mais au fond du jardin, des feuilles au sol et de nombreux buissons sont une “mèche à feu”. Il faut créer des espaces de végétation distants de trois mètres les uns des autres.

Des propriétaires au fait de leurs obligations

Et les conseils des agents de l’Office national des forêts sont bien utiles pour les propriétaires de la région qui ont déjà été victimes, à plusieurs reprises, de feux, ce qui les encourage à entretenir leur terrain de manière plus sérieuse. Les habitants ont aussi l’obligation d’éliminer leurs déchets, mais avec la sécheresse, la préfecture interdit de les brûler, ils seront évacués en déchetteries ou broyés. Des règles qui concernent toutes les propriétés situées dans les bois ou à 200 mètres de ce secteur à risque. “Le contrôle a surtout pour but de convaincre les gens de réaliser le débroussaillement”, relève Luis de Sousa, chef unité forêt chasse - DDTM Hérault.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.