Incendies à Générac : la piste criminelle confirmée par les autorités

Mardi 30 juillet, Générac, dans le Gard connaissait un des plus gros incendies de l'été. La piste criminelle est envisagée par la police.

france 3

500 hectares ont brulé dans le Gard. Mardi 30 juillet, un très important incendie s'est déclaré à Générac. Vendredi 2 août, les feux ont repris dans le département. La journaliste Camille Nowak était en direct sur place dans la soirée pour France 3. "La situation sur place est toujours très compliquée. Les pompiers sont à pied d'oeuvre pour tenter de maitriser cet incendie qui progresse actuellement. Alors ce sont les fortes rafales de vent, recensées à 30 km/h qui rendent l'intervention des pompiers très délicate, mais également l'état de la végétation qui est très asséchée actuellement. Par ailleurs, une intensification des rafales de vent est attendue au cours de la nuit c'est pourquoi les pompiers s'attendent à une nuit très compliquée. Et les 350 pompiers sur place vont rester mobilisés ici à Générac", indique la journaliste.

Deux personnes interpellées

"Du côté de l'enquête, nous n'avons pas plus d'information concernant les trois départs de feu ici dans le Gard, mais en ce qui concerne l'incendie de mardi à Générac le procureur de la République a confirmé la piste criminelle. Deux personnes ont déjà été interpellées pour des comportements suspects", conclut Camille Nowak. .

Le JT
Les autres sujets du JT
Des habitants de Vauvert (Gard), face à l\'incendie, le 2 août 2019.
Des habitants de Vauvert (Gard), face à l'incendie, le 2 août 2019. (PASCAL GUYOT / AFP)