DIRECT. Incendies en Haute-Corse : le feu est "circonscrit", au moins 1 600 hectares brûlés

Cent vingt-cinq pompiers sont toujours sur place. L'incendie n'a pas fait de victimes ni détruit d'habitations.

Voir la vidéo
FRANCEINFO
Ce qu'il faut savoir

Environ 1 600 hectares de végétation ont été détruits en moins de 24 heures par un incendie en Haute-Corse, mais le feu est "circonscrit" et "ne progresse plus", a déclaré le préfet du département à franceinfo, lundi 23 octobre. Dans un premier temps, la surface détruite avait été estimée à 2 000 hectares. Le feu est parti de la commune de Ville-di-Paraso, en Balagne. Suivez son évolution dans notre direct.

Une progression stoppée. Le feu "ne progresse plus", a expliqué le préfet de Haute-Corse lundi. Cent vingt-cinq pompiers étaient encore mobilisés lundi après-midi. "Toute la nuit, les secours ont traité des reprises ponctuelles", a expliqué la préfecture. Les secours décrivent un feu difficile à maîtriser, mais qui a peu de chances de reprendre.

Pas de victimes. "Il n'y a pas de victime parmi la population", a annoncé le préfet. "Trois pompiers ont été incommodés par les fumées, ils ont été hospitalisés mais ne sont pas restés à l'hôpital." Les destructions se sont limitées à un cabanon parti en fumée.

 De nombreux départs de feux recensés en Haute-Corse. Le préfet a précisé sur franceinfo que "27 départs de feu" avaient été recensés, dimanche, sur l'ensemble du département. "Je ne peux pas me prononcer sur l'origine du feu. Une enquête est en cours", a-t-il précisé.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #INCENDIES

19h49 : En Haute-Corse, l'incendie est désormais fixé, mais 1 600 hectares de végétation ont brûlé. France 3 Corse fait le point en images et avec des témoignages d'habitants.

(FRANCE 3)

19h12 : Au moins 1 600 hectares de végétation sont partis en fumée dans la nuit en Haute-Corse, après l'incendie déclenché à Ville-di-Paraso.



(PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

18h40 : Bonsoir @anonyme. Les autorités ne connaissent pas encore les raisons de l'incendie qui a ravagé 1 600 hectares de végétation en Haute-Corse. Mais selon Christophe Graziani, le maire de Bigorno, le feu est sans aucun doute d'origine criminelle. Il a d'ailleurs décidé de porter plainte pour que "l'omerta et la complaisance générale" cessent.

(OLIVIER LABAN-MATTEI / AFP)

18h38 : Avez vous des infos sur l'origine des incendies en Haute-Corse ??

17h26 : Le feu survenu hier à Moustiers-Sainte-Marie (Alpes-de-Haute-Provence), et qui a brûlé 250 hectares de forêts, est fixé, annonce la préfecture. Pour éteindre les flammes, 300 pompiers, 85 véhicules, deux Trackers et un hélicoptère bombardier d'eau ont été mobilisés. L'incendie s'est déclenché dans la forêt de Montdenier, dans le parc régional du Verdon, il n'a fait aucune victime.

16h54 : "Trois pompiers ont été incommodés par les fumées, ils ont été hospitalisés mais ne sont pas restés à l'hôpital, et il n'y a pas de victime parmi la population", selon le préfet de Haute-Corse. Concernant les dégâts matériels, "un cabanon à proximité d'une bergerie a brûlé, une maison a été léchée par les flammes sans gros dégâts."

16h52 : L'incendie qui s'est déclenché à Ville-di-Paraso (Haute-Corse) hier midi est "circonscrit, le feu ne progresse plus" à 16h30, a déclaré le préfet de Haute-Corse Gérard Gavory à franceinfo : 1 600 hectares de végétation ont été détruits. Deux Canadair et deux Tracker luttent toujours contre les flammes, avec 125 sapeurs-pompiers au sol.

13h44 : Voici des images impressionnantes de la lutte contre les incendies violents en Haute-Corse. Toute la nuit, la centaine de pompiers mobilisée a lutté dans des conditions extrêmement compliquées. Au moins 1 600 hectares de végétation ont brûlé.

(FRANCE 2)


13h20 : Quels sont les articles qui attirent le plus votre attention actuellement sur franceinfo.fr ?

A Toulouse, des parents veulent appeler leur enfant Jihad, la justice s'est saisie de l'affaire.


Si vous ne comprenez rien au débat sur le glyphosate, le principe actif du célèbre désherbant Roundup, franceinfo vous explique pourquoi le sujet est brûlant.

Alors que 1 600 hectares de végétation ont été détruits en Haute-Corse, un maire porte plainte pour que "l'omerta et la complaisance générale" cessent.

12h30 : Le feu qui s'est déclenché à Ville-di-Paraso (Haute-Corse) hier midi a détruit 1 600 hectares de végétation, selon les informations recueillies par France Bleu RCFM. Le bilan a été affiné après le survol de la zone touchée. Les pompiers avaient d'abord estimé à 2 000 hectares les surfaces détruites en Balagne.

10h39 : Environ 240 hectares de végétation ont brûlé à Moustiers-Sainte-Marie (Alpes-de-Haute-Provence), lors d'un incendie survenu hier soir. Le feu n'est pas encore fixé, rapporte la préfecture dans un communiqué.

08h25 : La Corse est de nouveau confrontée à de violents incendies. Près de 2 000 hectares sont partis en fumée dans le nord de l'île, où plus de 150 pompiers ont bien du mal à maîtriser les flammes. Suivez notre direct ici.

(FRANCEINFO)

08h20 : "Le feu ne progresse plus, c'est une bonne nouvelle, annonce Gérard Gavory, préfet de Haute-Corse sur franceinfo. Les villages n'ont pas été attaqués par le feu."

07h36 : Un maire de Haute-Corse va porter plainte aujourd'hui à la gendarmerie de Borgo, en Haute-Corse, après deux départs de feu dans son village de Bigorno, a appris franceinfo. Huit hectares sont partis en fumée sur cette commune située au sud-ouest de Biguglia. Christophe Graziani en a assez. Il veut qu'il y ait "une prise de conscience générale" de la population, mais aussi des élus. Pour le maire de ce village de moins de 100 habitants, "il est temps que cela se finisse".

06h14 : Un incendie a donc déjà ravagé plus de 2 000 hectares de végétation depuis hier en Haute-Corse, selon un dernier bilan rapporté ce matin par France Bleu RCFM. Plusieurs départs de feu ont été recensés tout au long de la journée en Balagne, autour des communes de Ville-di-Paraso, Bigorno ou encore Novella.