Cet article date de plus de neuf ans.

Fusillade à Mantes-la-Ville : arrestation de quatre suspects, sauvés du lynchage

Trois hommes et une femme ont été interpellés dans la nuit de mardi à mercredi. Ils sont soupçonnés d'être liés au meurtre d'un jeune homme, retrouvé mort lundi.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le corps d'un homme de 22 ans a été retrouvé à l'aube, lundi 9 juin 2014, en pleine rue, près de son domicile de Mantes-la-Ville (Yvelines), victime d'une blessure par balle et de plusieurs coups de couteau. (GOOGLE STREET VIEW / FRANCETV INFO)

Trois hommes et une femme soupçonnés d'"être liés à la fusillade" dans laquelle un jeune de 22 ans est mort lundi, à Mantes-la-Ville (Yvelines), ont été arrêtés dans la nuit du mardi 10 au mercredi 11 juin. Ces hommes, âgés de 20 à 33 ans, et cette femme de 21 ans "sont désignés par les habitants du quartier des Merisiers" "comme étant les auteurs des faits", selon une source proche de l'enquête. 

Le corps d'un homme de 22 ans avait été retrouvé à l'aube lundi, en pleine rue, près de son domicile de Mantes-la-Ville, victime d'une blessure par balle et de plusieurs coups de couteau. Des rixes successives avaient éclaté dans la nuit du meurtre en marge de la fête foraine de la ville. "Il semble que la victime ait voulu jouer le médiateur dans une bagarre, mais ces éléments restent très flous", selon une source proche de l'enquête.

Renforts et lanceur de balles de défense

D'après une source policière, les suspects "ont été pris à partie par les habitants du quartier et ont failli être lynchés. La BAC les a interpellés et placés en garde à vue"La situation a dégénéré au point que des renforts policiers ont été appelés et que les fonctionnaires de police ont utilisé un lanceur de balles de défense pour disperser les riverains. 

Le jeune homme qui a été tué, condamné par le passé dans des affaires de stupéfiants, a-t-il été victime d'un règlement de comptes ou de rivalités anciennes entre jeunes des quartiers sensibles des Merisiers et du Domaine de la Vallée ? "Tout est possible, on reste prudent", a commenté une source proche de l'enquête. Authentik78, l'association co-organisatrice de la Fête de la musique, le 21 juin, a décidé d'annuler les concerts prévus dans la ville. "Une sage décision", a commenté le nouveau maire FN, Cyril Nauth.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.