Cet article date de plus de sept ans.

Et si Kobané tenait ? Le général Charaix "un peu plus optimiste"

L'ancien commandant des forces aériennes stratégiques françaises a réagi, sur France Info lundi matin, aux largages d'armes et aux nouvelles frappes américaines en Syrie. Et il est moins pessimiste.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

"La semaine dernière quand vous m'avez interrogé, j'avais répondu oui (Kobané va tomber)parce que le rapport de forces était vraiment en défaveur (des Kurdes) à tous les points de vue. Aujourd'hui, si les frappes sont précises, si les largages sont plus importants...Et le moral qui est meilleur du côté kurde... Je suis un petit peu plus optimiste" a déclaré le général Patrick Charaix lundi matin sur France Info. 

A LIRE AUSSI ►►► Kobané : premiers largages américains d'armes aux Kurdes assiégés

A LIRE AUSSI  ►►► Kobané : une bataille "perdue" pour le général Patrick Charaix

"Au départ j'étais assez pessimiste sur ce soutien, sur le rapport de forces en présence. Mais avec l'efficacité des frappes et le renfort en médicaments, armées et munitions qui arrivent par air, on rééquilibre cette balance".   Et il imagine les sentiments des soldats de Daech : "Se prendre de temps en temps une bombe, cette menace permanence de l'avion qui est au-dessus, ça joue beaucoup sur le moral".   Et* tout cela devrait permettre aux Kurdes, selon lui,  "de mieux tenir le terrain". * Jusqu'à quand?

Et si Kobané tenait? Le général Charaix "un peu plus optimiste" avec Célyne Bayt-Darcourt
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.