Cet article date de plus de sept ans.

Enseignant pédophile : après le choc, l’incompréhension

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les familles des jeunes victimes violées se posent toutes la même question : pourquoi cet homme enseignait-il encore ? Éléments de réponse avec France 2.

Mardi 24 mars, un directeur d'école avouait des viols sur mineurs. Il avait déjà été condamné en 2008 pour recel de photos à caractère pédopornographique. Comment l'Éducation nationale a-t-elle pu ne pas en être alertée ? À Villefontaine, en Isère, neuf victimes ont déjà été identifiées, des élèves de CP. Mercredi 25 mars, c'est l'incompréhension.

Une erreur de diagnostic ?

Comment est-il possible que cet enseignant ait pu continuer à exercer ? En 2008, le procureur n'a pas jugé nécessaire d'informer l'Éducation nationale de la condamnation de l'enseignant. Le diagnostic de l'expert psychiatrique pourrait être en cause : il aurait sous-évalué la dangerosité de l'homme. Contacté par une équipe de France 2, le procureur "dit ne plus se souvenir de cette affaire, et ne souhaite faire aucun commentaire", rapporte le journaliste Benoît Gadrey.  
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.