Dordogne : un homme armé tire en direction des gendarmes au Lardin-Saint-Lazare, les habitants appelés à rester chez eux

Les gendarmes sont intervenus dans la nuit alors que le tireur s'en est pris violemment au nouveau petit ami de son ex-concubine. Le suspect, un ancien militaire connu pour violences familiales, a été repéré dans un environnement boisé a indiqué à franceinfo le préfét de Dordogne.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La commune du Lardin-Saint-Lazarre se situe en Dordogne.  (GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO)

Un homme armé est recherché dimanche 30 mai au matin dans les rues du Lardin-Saint-Lazare en Dordogne, rapportent nos confrères de France Bleu Périgord"La personne a été repérée" dans un environnement boisé, indique Frédéric Périssat, préfet de Dordogne sur franceinfo. 

"Il y eu un différend familial cette nuit avec un homme qui est armé, lorsque la gendarmerie est venue il a ouvert le feu"a déclaré sur France Bleu Périgord le préfet de Dordogne qui demande aux habitants de rester chez eux. "L'objectif est de mettre en place un périmètre le plus étanche possible pour interpeller la personne", a-t-il ajouté. "Il se déplace dans une environnement boisé. Il faut à la fois le suivre tout en étant suffisamment prudent et à distance, pour ne pas mettre en jeu des vies."

Un ancien militaire connu pour violences familiales

Depuis le milieu de la nuit de samedi à dimanche, les gendarmes tentent d'arrêter cet individu. Selon les informations de franceinfo, le suspect d’une trentaine d’années s’est présenté au domicile de son ex-concubine et s'en est pris violemment à son nouveau petit ami. Ce dernier a ensuite réussi à prendre la fuite. Il s’est fait tirer dessus par le suspect, selon cette source proche. C’est à ce moment-là que les gendarmes sont intervenus et ont également été pris pour cible. Deux de leurs véhicules ont été gravement endommagés par les tirs.

Le tireur sortait de prison et était sous bracelet électronique, a appris France Bleu Périgord par la préfecture. Il était fortement alcoolisé et avait été repéré à 5h du matin par le maire de la commune. Environ 160 gendarmes sont mobilisés. Le suspect est un ancien militaire, connu pour violences familiales. Son ex-compagne et ses enfants n’ont pas été blessés. Ils ont été mis en sécurité par la gendarmerie.

Le préfet de Dordogne appelle les habitants à rester chez eux, il demande également aux automobilistes d'éviter le secteur. Plusieurs routes sont coupées à la circulation.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.