Hommage à Steve : les risques de débordement inquiètent les commerçants nantais

Une marche blanche est prévue samedi 3 août en hommage à Steve Maia Caniço à Nantes (Loire-Atlantique). Les autorités craignent des débordements tandis que le rapport de l'IGPN est vivement critiqué. 

France 2

Une journée d'hommage à Steve Maia Caniço est prévue à Nantes (Loire-Atlantique) samedi 3 août. Le corps du jeune homme a été retrouvé lundi 29 juillet après sa disparition le soir de la fête de la musique. Le rapport de l'IGPN, la police des polices, exonère toute responsabilité des forces de l'ordre qui sont intervenues lors de la soirée. Mais les zones d'ombres de l'enquête créent la polémique. Le journaliste Julien Duponchel était en direct, vendredi soir, à la veille de la manifestation à Nantes : "La crainte c'est que la situation dégénère ici. Nous sommes ici place du Commerce au centre-ville de Nantes dans une zone ou les manifestations ont été interdites par la préfecture. Certains Nantais comptent bien s'y rendre malgré les interdictions et les risques de débordement".

Une situation tendue

"C'est donc une situation assez tendue, car personne ne sait véritablement ce qu'il va se passer demain tout comme les commerçants de la place. Ceux que nous avons rencontrés seront ouverts demain, mais résignés à la veille de ce samedi potentiellement explosif. Un samedi de plus où leur chiffre d'affaires risque d'être impacté après des semaines de "gilets jaunes" et les tensions relatives à Notre-Dame-des-Landes", explique le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une homme tient une pancarte affichant \"Justice pour Steve\" lors d\'un rassemblement en hommage au jeune homme mort à Nantes, à Toulouse le 31 juillet 2019.
Une homme tient une pancarte affichant "Justice pour Steve" lors d'un rassemblement en hommage au jeune homme mort à Nantes, à Toulouse le 31 juillet 2019. (ALAIN PITTON / NURPHOTO / AFP)