DIRECT. Accident mortel d'un car scolaire dans le Doubs : le chauffeur placé en garde à vue

L'accident, qui s'est produit sur une route enneigée à Montflovin, a fait deux morts et neuf blessés légers.

Voir la vidéo
avatar
Clément ParrotLouis BoyJulie RasplusFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Deux collégiens de 12 et 15 ans sont morts dans l'accident d'un car scolaire, mercredi 10 février, après une sortie de route à Montflovin (Doubs). Selon le préfet, la cause privilégiée par les enquêteurs est celle de la "vitesse excessive".

Une sortie de route encore inexpliquée. Le car, qui transportait 32 élèves vers un collège de la commune de Doubs, s'est retourné alors qu'il circulait sur une route départementale de la commune de Montflovin. L'accident s'est produit vers 7h40, sur une route qui avait été déneigée.

Le conducteur, "en état de choc", placé en garde à vue. Les tests d'alcool et de stupéfiants, effectués sur le chauffeur de 25 ans, se sont révélés négatifs. Il avait obtenu son permis chauffeur en 2015 et travaillait dans la société de transports depuis décembre. Deux enquêtes ont été ouvertes par le parquet de Besançon et le Bureau enquêtes analyse du transport terrestre.

François Hollande a présenté "ses sincères condoléances" aux proches des victimes et les a "assuré de la solidarité de toute la Nation". "Tous les services sont sur place pour apporter les secours nécessaires et accompagner les familles", a précisé le chef de l'Etat. Une cellule psychologique a été ouverte à Montbenoit (Doubs). Le ministre des Transports, Alain Vidalies, s'est rendu sur place en début d'après-midi.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #DOUBS

16h30 : Sept personnes sont actuellement hospitalisées à Pontarlier. Trois, dont le chauffeurs, ont été blessées lors de l'accident, et quatre ont fait des malaises après le drame.

16h29 : On en sait également davantage sur les deux victimes : il s'agit d'un garçon de 12 ans et d'une fille de 15 ans. Le chauffeur, qui avait obtenu son permis chauffeur en 2015, est âgé de 25 ans.

16h24 : Le bus accidenté roulait à plus de 70 km/h, selon les premiers éléments de l'enquête. La route sur laquelle s'est produit l'accident est limitée à 90 km/h. "Toute la question est d'établir si la vitesse était excessive compte tenu de la météo", estime la procureure. La route, déneigée le matin même, était couverte de 2 cm de neige, et les conditions étaient considérées comme normales.

13h58 : Que signifie "une vitesse excessive" dans les propos rapportés par les passagers ? Une vitesse ne se mesure pas avec des mots mais des appareils ! Sachons attendre donc avant d'émettre un jugement. Quant aux ceintures dans des cars, comment tenir pour responsable le conducteur si elle n'étaient pas attachées.

13h57 : Rouler sur la neige, c'est notre quotidien, quand on habite dans le coin. Si on arrête les transports, on ne vit plus pendant l'hiver... Condoléances aux familles et courages aux blessés.

13h57 : Vitesse excessive peut-être . Mais sur route enneigée, avec du verglas sans doute sous la couche neigeuse, suffit juste d'un coup de volant un peu sec pour partir en vrille... Pas besoin d'aller bien vite. Surtout avec un car. C'est triste

13h57 : L'accident de car dans le Doubs continue de vous faire réagir, notamment au sujet de la piste, avancée par les enquêteurs et des témoins, d'une vitesse excessive.

13h35 : Comment peut on laisser un jeune conducteur au volant d un bus comment ça? Mes pensées vont à toutes ces personnes

13h36 : C'est dramatique le decés de ses deux jeune mais il faudra determiner si ils avaient bien leurs ceinture car c'est tres difficile pour le chauffeur de se faire ecouter a ce sujet par les jeunes.....15 ans de transport en commun sur l'europe a mon actif...

13h32 : Plusieurs témoignages évoquent une vitesse excessive sur une chaussée glissante et enneigée. "Les gamins ont tous dit que le car roulait trop vite et, a priori, certains enfants n'étaient pas attachés", raconte notamment un père cité par l'Est Républicain, dont le fils a été légèrement blessé. Cette photo du car redressé donne une idée de la violence du choc.



(FABRICE COFFRINI / AFP)

13h32 : Légèrement blessé et "en état de choc", le chauffeur du car a été hospitalisé et placé en garde à vue ce matin. C'est la procédure étant donné qu'une enquête a été ouverte pour "homicide et blessures involontaires".

13h26 : On en sait plus sur le chauffeur du car accidenté. Il n'avait pas consommé d'alcool ni de stupéfiants, selon les résultats des premiers tests. Il avait obtenu son permis de chauffeur l'an dernier et ne travaillait que depuis décembre dans la société de transport.

13h18 : Quels sont les articles qui vous passionnent ce midi ?

Notre direct dans lequel vous pouvez suivre les suites de l'accident de car dans lequel deux collégiens sont morts.

La vidéo dans laquelle on voit un homme sauver des eaux un couple de retraités surpris par la tempête dans le Finistère.

Notre carte des pesticides dangereux utilisés près de chez vous, qui accompagne une enquête de "Cash Investigation".

13h07 : Immense tristesse. Toutes mes condoléance aux familles des enfants décédés dans l'accident.

13h07 : Une chaussée glissante et une vitesse excessive : ce sont les pistes des enquêteurs pour expliquer l'accident d'un car scolaire qui a tué deux collégiens ce matin à Montflovin. Mon collègue Mathieu Dehlinger récapitule tout ce que l'on sait de ce drame.



(MAXPPP)

12h31 : Contrairement au communiqué officiel, le département du Haut-Doubs n'existe pas ! Qui pond des âneries pareilles ?

12h31 : Dans les commentaires, quelqu'un a repéré une sacrée bourde dans le communiqué au sujet de ce drame, dans lequel l'Elysée invente un département.





12h29 : A Montflovin, le car a été redressé et plusieurs cartables ou autres affaires ont été retrouvés sous le véhicule. Il a ensuite été déplacé, comme le montrent ces images.

(FRANCE 3 BESANCON)

11h38 : Alain Vidalies, secrétaire d'Etat chargé des transports se rendra à 13h30 ce jour à Montbenoît, dans la cellule médico-psychologique qui a été activée à la suite de l'accident de car dans le Doubs.

11h34 : Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a "fait part de sa vive émotion" après le décès "de deux adolescents de 12 et 15 ans" dans un accident de car dans le Doubs. Le Premier ministre a également apporté sur Twitter son soutien aux familles.

11h32 : Les causes de l'accident de car dans le Doubs ne sont pas encore connues, mais la "vitesse excessive" serait la piste privilégiée par les enquêteurs, indique un journaliste de France 3.

11h07 : "Toute la lumière sera faite sur les circonstances de ce drame. Tous les services sont sur place pour apporter les secours nécessaires et accompagner les familles", réagit l'Elysée dans un communiqué, après la mort de deux adolescents dans un accident de car dans le Doubs.

10h17 : Le député du Doubs, Eric Alauzet, apporte sur Twitter son soutien aux familles touchées par l'accident de car. Il indique que tous les moyens de secours sont mobilisés pour venir en aide aux victimes.

10h15 : Le car scolaire a été relevé dans le Doubs. Le choc a été brutal au regard de l'état du véhicule, indique le journaliste de France 3 sur place. Deux adolescents sont morts dans l'accident.

09h48 : Les collégiens du bus accidenté se rendaient au collège de Doubs (commune du département du même nom), situé juste à côté de Pontarlier, explique un journaliste de France 3 sur place. Une cellule psychologique a été installée dans un gymnase.

09h31 : Deux enfants sont morts après un accident de bus scolaire dans le Doubs. La préfecture du Doubs avait lancé un bulletin d'alerte annonçant de mauvaises conditions météo avec neige et verglas pour aujourd'hui, rappelle France 3. Un numéro vert a été mis en place : le .





09h18 : Le bus scolaire victime d'une sortie de route transportait des collégiens, confirme le centre opérationnel départemental à francetv info.

09h09 : La préfecture du Doubs a déclenché le plan Novi, activé en cas de nombreuses victimes. Le sous-préfet de Pontarlier et le rpéfet du Doubs se rendent sur place. Suivez notre direct.

09h06 : "Ce matin à 7h39, un accident de la circulation routière s'est produit sur la RD 437 sur la commune de Montflovin. Un bus scolaire transportant 33 enfants serait entré en collision avec un véhicule léger", détaille la préfecture dans un communiqué. Le premier bilan fait état de 2 morts et de 7 blessés.

08h54 : L'accident a été confirmé par la préfecture à francetv info. Un bus est sorti d'une route de Montbenoît enneigée. Il y a également sept blessés légers.

08h46 : Deux enfants sont morts dans un accident de bus scolaire dans le Doubs, selon Europe 1 et BFM TV.