Cet article date de plus de sept ans.

De plus en plus de jeunes élèves veulent rejoindre le jihad

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
 De plus en plus de jeunes élèves veulent rejoindre le jihad
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Selon l’Éducation nationale, il y aurait plus de 500 élèves radicalisés en France. Les explications de France 2.

La commission de surveillance des filières jihadistes a révélé jeudi 7 mai que près de 536 jeunes élèves des collèges et lycées français seraient radicalisés. Cette commission avait été créée en décembre dernier par Eric Ciotti.

Les signalements sont essentiellement le fait des familles qui préviennent le lycée ou appellent le numéro vert anti-jihad. Les professeurs des établissements ne sont à l’origine que d’une minorité de ces procédures. Car pour eux, l’observation est plus difficile.

Aucun milieu n’est épargné

La ministre de l’Éducation, Najat Vallaud-Belkacem, n’a pas voulu donner plus de précisions mais a souligné que les jeunes radicalisés viennent de tous les milieux, aisés ou modestes, en ville comme à la campagne.

Les demandes de cours à domicile pour ne pas fréquenter l’école en raison de motifs religieux sont également en augmentation.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.