Belgique : des braqueurs piégés par un commerçant

Cette histoire pourrait être sortie du film culte "Dikkenek". Samedi 20 octobre, un vendeur de cigarettes électroniques de la région de Charleroi, en Belgique, a dû faire face à des braqueurs plutôt obéissants.

FRANCE 3

Samedi 20 octobre, dans la région de Charleroi, en Belgique, des braqueurs sont revenus trois fois dans une boutique de cigarettes électroniques. C'est sans doute la meilleure histoire belge de la semaine, celle de ces braqueurs armés. Didier, le propriétaire de la boutique, l'a joué au bluff et leur a demandé de revenir plus tard. "Je leur ai dit clairement : 'Ce n’est pas à 15 heures que l'on braque, c'est à 18h30 qu'il faut me braquer'“, explique-t-il. Aussitôt, le propriétaire prévient la police et lui demande d'intervenir. La police lui répond que les braqueurs, dans ces conditions, ne vont jamais revenir.

"Il faut t'acheter une montre"

Les malfaiteurs reviennent bien, mais trop tôt, à 17h30. La police n'est pas encore arrivée, nouveau coup de bluff. "Je sors du bureau et je l'engueule en lui disant 'il faut t'acheter une montre, ce n’est pas 17h30'", se souvient Didier, et les braqueurs obéissants repartent. Ils reviennent donc une heure plus tard et cette fois, les policiers sont prêts. Si l'histoire prête à sourire, Didier sait bien que les conséquences auraient pu être beaucoup plus graves. Cinq malfrats, dont un mineur, ont été interpellés. Tous risquent de la prison ferme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Image de vidéosurveillance de la boutique de Charleroi (Belgique), que des malfaiteurs ont tenté de braquer le 20 octobre.
Image de vidéosurveillance de la boutique de Charleroi (Belgique), que des malfaiteurs ont tenté de braquer le 20 octobre. (FRANCE 3)