Attaque au couteau à Villeurbanne : un massacre évité par des passants

C'est toujours le choc à Villeurbanne (Rhône), dimanche 1er septembre, après l'attaque au couteau la veille qui a tué un homme de 19 ans et un blessé grave. Le bilan aurait pu être pire sans le courage de plusieurs passants.

FRANCEINFO

Abdelkader est l'un de ces héros du quotidien. Il a permis de mettre fin à l'attaque au couteau qui a tué un homme de 19 ans, samedi 31 août à Villeurbanne (Rhône). Il est 16h30 samedi quand ce chauffeur de bus entend des cris à la gare routière de Villeurbanne. Il se précipite par la fenêtre à l'extérieur de sa salle de repos. L'assaillant a déjà frappé les riverains au hasard à l'aide de son couteau. L'assaillant se dirige vers la station de métro. Abdelkader et une autre personne parviennent à le raisonner. L'assaillant finit par lâcher son arme, mais menace de se faire exploser. Grâce à son intervention, l'agresseur n'est pas entré dans le métro, évitant un potentiel carnage.

Lynchage évité

Sofiane a lui aussi participé activement à la neutralisation du tueur après avoir failli être poignardé. L'assaillant blessé à la main est bloqué par le jeune homme. Il s'interpose même pour éviter que le tueur ne soit lynché. Celui-ci sera ensuite interpellé par la police sous les insultes. Le passager d'un bus accompagné les derniers instants de la victime de 19 ans : "On essayait de lui parler pour lui dire de tenir le choc, de résister". En vain. Les motivations exactes de l'assaillant sont encore très floues dimanche soir.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'attaque au couteau de Villeurbanne (Rhône) a fait au moins un mort, le 31 août 2019.
L'attaque au couteau de Villeurbanne (Rhône) a fait au moins un mort, le 31 août 2019. (NICOLAS LIPONNE / NURPHOTO / AFP)