Attaque au couteau à Marseille : une ville et ses habitants en deuil

Moins de 24 heures après l'attaque au couteau à la gare de Marseille Saint-Charles dimanche 1er octobre, les voyageurs ont repris le chemin de la gare dans une ambiance pesante. Tous sont très marqués par les événements.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est un parvis qui a perdu sa vitalité ce matin. La grisaille, les pavés nettoyés des traces de sang de la veille : les Marseillais ne reconnaissent plus leur gare. L'émotion s'exprime dans certains gestes. Une pensée pour ces jeunes victimes, deux femmes. La peur est palpable, mais pas seulement. Comme une fierté marseillaise, une envie de résister.

L'inquiétude règne sur le Vieux-Port

Sur le Vieux-Port, les touristes sont là. Aux terrasses, le besoin de s'informer, de connaître les derniers éléments de l'enquête. "Le problème, c'est de savoir combien d'individus comme ça sont lâchés dans la nature. C'est ça, la véritable question", s'inquiète un homme. Le trafic des trains a repris presque normalement. Les voyageurs quittent Marseille avec en tête l'image d'une ville meurtrie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers bloquent l\'accès au parvis de la gare Saint-Charles, le dimanche 1er octobre 2017 à Marseille, après une attaque au couteau.
Des policiers bloquent l'accès au parvis de la gare Saint-Charles, le dimanche 1er octobre 2017 à Marseille, après une attaque au couteau. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)