Cet article date de plus de quatre ans.

Violences à Aulnay-Sous-Bois : trois policiers mis en examen

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Violences à Aulnay-Sous-Bois : trois policiers mis en examen
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

S'agit-il d'un viol ou de violences ? En Seine-Saint-Denis, un jeune accuse des policiers de l'avoir violé lors de son interpellation. Ceux-ci démentent. Trois d'entre eux viennent d'être mis en examen.

Voici la scène de l'interpellation, filmée par un riverain jeudi 2 février au soir. Quatre policiers maîtrisent au sol le jeune Théo à coups de matraques. Quelques secondes plus tard, on distingue le jeune homme, le pantalon baissé. Gravement blessé au niveau de l'entrejambe, le garçon de 22 ans est toujours hospitalisé. Dans la cité de la rose des vents à Aulnay-Sous-Bois (Seine-Saint-Denis), les traces de ce contrôle musclé sont encore visibles.

La victime assure avoir été violée

La victime assure avoir été violée. Pour la justice, aucun élément ne l'atteste. Présentés à un juge à Bobigny (Seine-Saint-Denis), trois des quatre policiers ont été mis en examen pour violences aggravées. Placés sous contrôle judiciaire, ils sont ressortis libres. Hier soir, des accidents ont éclaté. Le maire de la ville appelle au calme et apporte son soutien à la famille de la victime. Le ministre de l'Intérieur a proposé de recevoir la famille de la victime, celle-ci a décliné la proposition.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaire Théo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.