Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Merah : l'incroyable fiasco des services secrets dans "Pièces à conviction"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

Un an après les tueries de Montauban et Toulouse, l'émission de France 3 diffusée à 20h45 revient sur les échecs du renseignement intérieur français.

Un an après les tueries de Montauban et Toulouse, l'émission de France 3 "Pièces à conviction", diffusée mercredi 6 mars à 20h45, revient sur les échecs des services intérieurs français dans l'affaire Merah. 

Le renseignement n'aurait pas perçu la dangerosité du jeune homme avant son passage à l'acte, confirme l'enquête des journalistes. L'homme était connu comme gravitant depuis 2006 dans la mouvance salafiste de Toulouse et avait attiré l'attention des services locaux de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) qui semblent n'avoir été que peu écoutés sur l'intérêt de le surveiller plus étroitement.

Les familles des victimes soulèvent d'autres questions : était-il un indicateur de la DCRI ou en voie de le devenir, voire un "agent double" comme le suggère l'une des avocates des familles ?  En quête d'explications, les proches ont demandé que les documents de la DCRI ou de la Direction générale de la sécurité extérieure soient déclassifiés. Le gouvernement, par la voix de Manuel Valls, a promis que "toute la lumière" serait faite et qu'il n'y avait aucune "raison de ne pas leur répondre". Le ministre de l'Intérieur est l'invité du débat qui suivra la diffusion du documentaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.