Émeutes après la mort de Nahel : la facture des sinistres s’élève à 650 millions d’euros

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Émeutes après la mort de Nahel : la facture des sinistres s’élève à 650 millions d’euros -
Émeutes après la mort de Nahel : la facture des sinistres s’élève à 650 millions d’euros Émeutes après la mort de Nahel : la facture des sinistres s’élève à 650 millions d’euros - (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - T.Cuny, D.Schlienger, A.Portes, C.Cormery, D.Da Meda, France 3 Régions, B.Bervas
France Télévisions
France 2
La facture des émeutes continue de s’alourdir, elle s’élève désormais à 650 millions d’euros. 11 300 déclarations de sinistres ont été faites aux assureurs. Les montants pourraient continuer à augmenter, alors que dans de nombreuses communes les dégâts sont importants.

Des dizaines de vitrines fracturées, brisées. Dans les rues de Montargis (Loiret), les stigmates des émeutes sont toujours bien présents. Une des commerçantes attend toujours le passage des experts en assurances pour être indemnisée. "Je pense que l’on est dans les 25 000 euros", précise-t-elle. Le 30 juin, la commune de 15 000 habitants se réveille sous le choc. Les dégâts sont considérables, notamment la pharmacie du centre-ville. En tout, ce sont une cinquantaine de magasins qui ont été touchés.  

11 300 sinistres 

Au total en France, la Fédération Française de l'Assurance (FFA) estime à 650 millions le montant des dégâts avec 11 300 sinistres recensés sur tout le territoire. 90% des dommages concerneraient des professionnels et des collectivités locales comme à Lormont (Gironde), où l’école maternelle a été incendiée lors des émeutes. Le matériel scolaire a été brûlé. Une cagnotte solidaire a été mise en ligne par les professeurs pour permettre des travaux. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.