VIDEO. Accident de Puisseguin : l'attente insoutenable des familles des passagers

Les informations sur l'identification des victimes arrivent au compte goutte et les proches des personnes à bord du véhicule accidenté patientent dans l'angoisse.

FRANCE 3

Les visages sont fermés, inquiets. La situation est confuse pour les proches des passagers de l'autocar qui est entré en collision avec un camion à Puisseguin (Gironde), vendredi 23 octobre. Les informations sur l'identification des 42 victimes arrivent au compte goutte. "Je viens de Bordeaux et je viens aux infos, explique à France 3 Patricia Raichini, Maire de Petit-Palais-et-Cornemps.

"Apparemment, j'ai perdu tout le reste de ma famille"

"J'ai ma maman qui était dans le bus avec deux de mes tantes et mon beau-père. Mon beau-père apparemment est survivant mais je sais pas où, je sais pas quoi. Et apparemment, j'ai perdu tout le reste de ma famille", glisse-t-elle, les yeux rouges.

Une chapelle ardente a été dressée dans la salle des fêtes de Puisseguin. C'est là que les proches des passagers convergent pour patienter et apprendre si leurs proches font partie ou non des victimes. "Sur les 42 morts, on ne sait pas. Voilà, on attend", dit un homme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des proches de passagers à bord de l\'autocar accidenté, à Puisseguin (Gironde), le 23 octobre 2015.
Des proches de passagers à bord de l'autocar accidenté, à Puisseguin (Gironde), le 23 octobre 2015. (JEAN-PIERRE MULLER / AFP)