Cet article date de plus de huit ans.

En images Barack Obama très attendu au Kenya, le pays de ses ancêtres

Article rédigé par franceinfo - Elise Lambert
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min

Le président des Etats-Unis est arrivé, vendredi soir, dans le pays d'origine de son père. Il s'agit de sa première visite officielle depuis qu'il au pouvoir.  

La capitale kenyane est habituellement calme le vendredi après-midi, mais le 24 juillet est un jour historique. Le président des Etats-Unis a atterri à l'aéroport de Nairobi dans la soirée pour sa première visite d'Etat depuis son arrivée à la Maison Blanche, en janvier 2009.

Officiellement, Barack Obama doit se rendre au sommet global des entrepreneurs et s'entretenir avec son homologue kenyan Uhuru Kenyatta sur des questions économiques et de lutte contre le terrorisme. Mais pour tous les Kenyans, c'est surtout le retour symbolique du "fils du pays" qui est attendu. Depuis un mois, la visite présidentielle fait la une des journaux. Dans un pays sous haute menace terroriste, le dispositif de sécurité a été relevé d'un cran et la ville a subi de nombreux travaux.

Des minibus "matatu"-des bus typiques kenyans d'une dizaine de places- ont été repeints pour l'arrivée du président américain. Celui ci est recouvert des visages des présidents des Etats-Unis, Abraham Lincoln, Benjamin Franklin et Barack Obama. (SIMON MAINA / AFP)
Dans son village natal de Nyang'oma Kogelo, dans l'ouest de la capitale de Nairobi, Sarah Hussein Obama, la grand-mère de Barack Obama pose avec un cerfiticat spécial qu'elle a reçu du Rotary Club. (? THOMAS MUKOYA / REUTERS / X90150)
Des Kenyans ont manifesté contre l'homosexualité dans la capitale de Nairobi début juillet. Ils ne veulent pas que Barack Obama plaide pour le droit des homosexuels au Kenya lors de sa visite. (SIMON MAINA / AFP)
Un jardinier arrose une nouvelle pelouse plantée dans les rues de Nairobi pour l'arrivée de Barack Obama. La capitale connait un vrai lifting depuis un mois. (TONY KARUMBA / AFP)
Des membres de l'association des "Victimes de l'attentat du 7 août 1998" allument des bougies devant le Memorial Park la veille de l'arrivée de Barack Obama pour demander des compensations. Cet attentat mené par Al Qaïda dans l'ambassade américaine de Nairobi a tué plus de 200 personnes. (DANIEL IRUNGU / MAXPPP)
Le président américain est attendu pour une visite de deux jours sous haute sécurité. Le Kenya est durement touché par les tueries des Shebab, ces insurgés islamistes somaliens affiliés à Al-Qaïda. (DANIEL IRUNGU / MAXPPP)
Depuis plus d'une semaine, les journaux font leurs unes sur l'arrivée du président américain. (SIMON MAINA / AFP)
Un homme a préparé des tee-shirt spéciaux "Bienvenue à la maison" avec le visage d'Obama à Kibera, dans la banlieue de Nairobi. (KEVIN MIDIGO / AFP)
Deux hommes posent devant l'un des nombreux tableaux à l'effigie de Barack Obama. Ici, le président américain est représenté avec toute sa famille. (CITIZENSIDE/BONIFACE MUTHONI / CITIZENSIDE.COM)
Dans la capitale de Nairobi, un panneau affichant "Karibu Obama", "Bienvenue Obama", en swahili a été installé devant l'aéroport. (TONY KARUMBA / AFP)
Un vendeur de produits dérivés se promène à vélo avec des drapeaux américains et des pancartes "Bienvenue Obama". Cette visite est considérée comme un gros événement commercial pour les Kényans. (TONY KARUMBA / AFP)
Des centaines de tableaux à l'effigie de Barack Obama sont affichés dans Nairobi. Ici, un homme prend en photo le portrait d'Obama avec son homologue kényan le président Uhuru Kenyatta. (SIMON MAINA / AFP)
Né à Hawaï, Barack Obama est le premier président afro-américain. Ses origines sont une grande fierté pour les Kenyans, qui n'hésitent pas à poser à côté de portraits de "l'enfant du pays". (SIMON MAINA / AFP)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.