VIDEO. "J'ai échoué à déjouer le désastre qui s'annonçait" : regardez la réaction de Benoît Hamon après sa défaite

Le candidat socialiste à la présidentielle a obtenu 6,2% des voix, selon une estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France.

FRANCE 2

Benoît Hamon a admis, dimanche 23 avril, une "sanction historique" et "une profonde meurtrissure" à la suite de l'élimination du PS dès le premier tour de l'élection présidentielle. Le candidat socialiste a toutefois estimé que "la gauche n'est pas morte". "Le combat continue", a-t-il déclaré peu après la révélation des résultats. 

>> Résultats, réactions... Suivez la soirée en direct sur franceinfo

Lourdement battu au premier tour de l'élection présidentielle avec un score à 6,2%, selon une estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France*, Benoît Hamon a appelé à battre "le plus fortement possible" le Front national au second tour.

Il a ainsi appelé à voter pour Emmanuel Macron "même si celui-ci n'appartient pas à la gauche et n'a pas vocation à la représenter demain". Et le candidat socialiste d'ajouter : "Je fais une distinction claire, totale, entre un adversaire politique et une ennemie de la République."

* Estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France, Le Point, Le Monde, France 24 et les chaînes parlementaires.

Benoît Hamon réagit après sa défaite au premier tour de l\'élection présidentielle, le 23 avril 2017 à Paris (Ile-de-France).
Benoît Hamon réagit après sa défaite au premier tour de l'élection présidentielle, le 23 avril 2017 à Paris (Ile-de-France). (MARTIN BUREAU / AFP)