Parrainage : le maire d’un village dans le Var a décidé de consulter tous ses administrés

Publié
Parrainage : le maire d’un village dans le Var a décidé de consulter tous ses administrés
Article rédigé par
T. Curtet, C. Bosshardt, R. Fiorucc, A. D’Abrigeon - France 2
France Télévisions

La politique fait parfois des vagues dans certaines communes, où les élus redoutent de donner leur parrainage, et que ça soit reproché ensuite par les habitants. Pour éviter toute critique, dans le Var, un maire a décidé de consulter tous ses administrés.

La campagne électorale démarre tôt, à Sainte-Anastasie-sur-Issole (Var). Ici, les habitants vont décider, en quelque sorte, de qui participera à l’élection présidentielle, quel candidat recevra le parrainage de leur maire, et cela les motive. Le maire peut décider seul qui il parraine. Mais depuis 2016, l'anonymat des parrainages n'est plus, ce qui peut empoisonner la vie publique dans les petites communes.

Un quart des votants du village

"Je reste sur l’idée que la politique ne doit pas forcément apparaître au niveau des petites communes", déclare Olivier Hoffman, maire (sans étiquette) du village. Les 2 000 habitants devront donc voter une première fois. "Je ne suis pas spécialement pour un vote avant le vote, mais je trouve ça sympa", dit une habitante. Pour être valable, cette consultation citoyenne devra recevoir au moins un quart des votants du village.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.