VIDEO. Municipales : "Il n'existe pas de listes communautaires", assure Christophe Castaner

Le ministre de l'Intérieur a assuré sur France Inter lundi qu'avoir une religion "n'empêche pas de faire de la politique".

FRANCE INTER / RADIO FRANCE

"Il n'existe pas de listes communautaires, personne ne se revendique ainsi", a assuré ce lundi sur France Inter le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, au sujet des élections municipales de 2020.

Mi-septembre, le président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand (ex-LR) a demandé au gouvernement de prendre les dispositions pour interdire "qu'il y ait aux prochaines élections municipales des 'listes communautaristes'".

Le fait d'avoir une religion ne vous empêche pas de faire de la politique, y compris à des élections municipales

Christophe Castaner

à France Inter

Une liste d'approche communautaire non retenue pour les élections européennes

"Par contre, si dans le cadre de ces campagnes, il y a le moindre acte, la moindre parole qui mettent en cause les fondements de la République, je serai le premier à les interdire", a-t-il ajouté.

"Aux élections européennes, il y a eu une liste qui se revendiquait justement d'une approche communautaire ["Union pour une Europe au service des peuples", émanant de l'Union des démocrates musulmans français]. J'ai décidé de ne pas retenir cette liste. Elle a fait appel au Conseil d'État, le Conseil d'État a laissé 48 heures et elle a été validée. Donc là-dessus, personne ne peut me faire de procès, mais en même temps, il nous faut respecter la loi et la Constitution françaises", a souligné Christophe Castaner.

En clair, "si à l'Union des démocrates musulmans français, ils sont candidats à des élections municipales, rien dans la loi ne les empêche de dire qu'ils sont musulmans", a expliqué le ministre de l'Intérieur.

Christophe Castaner sur France Inter, le lundi 7 octobre 2019.
Christophe Castaner sur France Inter, le lundi 7 octobre 2019. (FRANCEINTER / RADIOFRANCE)