Cet article date de plus d'un an.

Élections municipales : la police municipale doit-elle être armée ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Élections municipales : la police municipale doit-elle être armée ?
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Faut-il armer la police municipale ? La sempiternelle question fait son retour à l'occasion des prochaines élections municipales. À Rennes (Ille-et-Vilaine), le débat est clivant entre les candidats.

Bombes lacrymogènes, matraques : le matériel des patrouilles de la police municipale à Rennes (Ille-et-Vilaine) est jugé insuffisant selon les officiers. Ces derniers se sont mis en grève pour réclamer des pistolets à impulsion électrique et des armes à feu. Une volonté soutenue par la droite locale, à l'occasion des élections municipales. "On n'est pas dans le monde des bisounours (...) Il y a des endroits où ça ne va pas, si on envoie des policiers municipaux, il faut les envoyer avec le bon équipement", avance Charles Compagnon, tête de liste Divers droite "Libres d'agir pour Rennes". Carole Gandon, tête de liste LREM "Réveler Rennes", fait aussi campagne sur ce thème : "J'ai dit [à la police municipale] qu'avec des pistolets à impulsion électrique, ils avaient déjà un niveau de protection qui était remonté. On va le mettre en place et si on s'aperçoit que ce n'est pas suffisant, je n'ai aucun problème pour aller plus loin et leur proposer l'armement léthal".

9% d'augmentation des actes de délinquance dans la ville en trois ans

C'est sur le pistolet à impulsion électrique que la socialiste et maire sortante Nathalie Appéré a un terrain d'entente avec ses concurrents, elle qui refuse les armes à feu pour la police municipale. "Si on demande aux policiers municipaux d'être présents plus tard, la nuit, il faut qu'ils puissent avoir les équipements qui leur permettent d'assurer leur sécurité, évidemment", confirme-t-elle. Ce sont les écologistes qui s'opposent catégoriquement à l'armement, dont Matthieu Theurier, tête de liste EELV "Choisir l'écologie pour Rennes", qui refuse que la police municipale devienne "une police d'intervention". Un rôle qui doit incomber à la police nationale selon lui. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Municipales

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.