Taubira comparée à un singe : après la réponse de la ministre, le FN va porter plainte

La ministre de la Justice a réagi en marge d'une visite dans la Drôme, samedi. Elle estime que le Front national "a des pensées mortifères et meurtrières".

La ministre de la Justice, Christiane Taubira, le 9 octobre 2013 à Paris.
La ministre de la Justice, Christiane Taubira, le 9 octobre 2013 à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)

"Le FN a des pensées mortifères et meurtrières." La ministre de la Justice, Christiane Taubira, a réagi, samedi 19 octobre, aux propos d'une candidate du Front national aux élections municipales de 2014, qui la compare à un singe dans l'émission "Envoyé spécial". Anne-Sophie Leclere était candidate à Rethel (Ardennes). Elle a été suspendue par son parti après la diffusion, jeudi sur France 2, d'un photomontage composé d'une photo de la garde des Sceaux et de celle d'un singe, qui a suscité une polémique.

Mais cette réaction n'a pas plu au Front national. Le parti annonce, dimanche, dans un communiqué, qu'il "engagera donc une procédure judiciaire contre Madame Taubira pour faire respecter les règles du débat démocratique et républicain". "La violente et outrancière saillie de Madame Taubira rapportée par la presse n'est qu'un épisode de plus de l'affolement d'un pouvoir qui a perdu la maîtrise des choses et jusqu'au sens commun. Rien ne justifie l'expression d'une telle haine à l'encontre d'un parti tout entier et de ses millions d'électeurs", estime le FN.

Une redécouverte des principes du FN pour la ministre

"Cette militante, qui est tout de même tête de liste FN dans sa commune, n'a visiblement pas compris que sa direction a dit 'il faut faire semblant'", a également ironisé Christiane Taubira, samedi, en marge d'une visite dans la Drôme, rapporte France Info.fr.

"Parce que cette personne connaît bien évidemment la pensée mortifère et meurtrière du Front national. On sait bien ce que le FN pense : c'est les Noirs accrochés aux branches des arbres, les Arabes à la mer, les homosexuels dans la Seine, les juifs au four, voilà les pensées profondes de ce parti", a ajouté la ministre, selon le site du quotidien régional Le Dauphiné.