Légère hausse de la participation pour le premier tour des départementales

Ce dimanche 22 mars, les Français sont appelés aux urnes pour élire leurs conseillers départementaux. À la mi-journée, Jean-Christophe Batteria, journaliste à France 3, fait le point sur la participation.

FRANCE 3
Appelés aux urnes, ce dimanche 22 mars, pour élire leurs conseillers départementaux, les Français se sont un peu plus mobilisés qu'en 2011. "18,02%, c'est le taux de participation à midi, plus que pour les élections départementales de mars 2011 qui affichaient à la même heure un taux de 15,7%. Peut-être dû à un sursaut avec ce nouveau scrutin paritaire homme-femme par duos", commente le journaliste Jean-Christophe Batteria.

 L'Aude, la Dordogne et la Corse du Sud en tête 

"C'est en Dordogne, dans l'Aude et en Corse du Sud qu'on a le plus voté. Là, on dépasse les 25%, même les 28% dans l'Aude", poursuit le journaliste. Dans d'autres départements, on constate la tendance inverse. "C'est dans le département de Seine-Saint-Denis qu'on a le moins voté avec un taux de participation de 9,44%" explique Jean-Christophe Batteria. Le taux de participation reste globalement faible. Pour se maintenir au second tour, les candidats devront faire plus de 12,5% lors de ce scrutin. "Avec ce faible taux de participation, pour certains, la mission est impossible", conclut le journaliste.
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Dans un bureau de vote à Nantes (Loire-Atlantique) le 23 mars 2014. 
Dans un bureau de vote à Nantes (Loire-Atlantique) le 23 mars 2014.  (SALOM-GOMIS SEBASTIEN / SIPA)