Départementales : en Gironde, la gauche est menacée

Dans le département de la Gironde, le résultat de ces élections départementales sera analysé avec attention. David Basier, journaliste pour France 2, fait le point sur ce département clé.

FRANCE 2

Dans le département de la Gironde, la gauche est au pouvoir. Pour les socialistes, l'élection a valeur de test, comme nous l'explique David Basier, journaliste à France 2 : "À la mi-journée en Gironde, le taux de participation est de 19%, c'est quasiment identique à celui de 2011. Ici, l'enjeu, c'est le possible basculement à droite de ce département pourtant très à gauche", commente le journaliste.

Possible alternance 

Une alternance qui pourrait devenir possible à cause du contexte particulier de ce département : "L'UMP et le Modem se sont unis et ont remporté de belles victoires lors des dernières municipales. Et puis Philippe Madrelle, le président socialiste, qui a passé trente-six ans à la tête de ce département, ne se représente pas et il n'a pas de successeur désigné. Il ne faut pas oublier non plus le Front national qui, lors du dernier scrutin, avait réalisé quelques très beaux scores", ajoute le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Grand Théâtre de Bordeaux (Gironde), en septembre 2014.
Le Grand Théâtre de Bordeaux (Gironde), en septembre 2014. (BERNARD JAUBERT / ONLY FRANCE)