VIDEO. Le combat de Dreux pour créer des emplois

Comment recréer du travail dans un bassin industriel sinistré ? Une équipe de France 3 s'est penchée sur le cas de Dreux, qui se bat pour rebondir après la fermeture de l'usine Philips en 2012. Pour attirer de nouvelles entreprises, la ville a multiplié les incitations financières.

France 3

Dreux se bat pour rebondir. La ville, où est né le premier téléviseur couleur français, a accueilli l'un des fleurons de la marque Philips. Mais dès les années 1980, la concurrence devient mondiale. En quinze ans, près de 5 000 emplois industriels sont détruits dans la commune d'Eure-et-Loir.

Dreux a investi depuis 44 millions d'euros pour rénover ses usines : bâtiments rénovés, zones franches, aides directes aux entreprises… Ces nombreux arguments pour attirer de nouveaux emplois fonctionnent, puisqu'une trentaine de chefs d'entreprises ont été conquis.

Un taux de chômage supérieur à la moyenne

Si les anciennes usines Philips accueillent au total aujourd'hui 4 000 emplois, ce ne sont pas les mêmes qu'avant. Faute de qualifications, beaucoup d'ouvriers de l'industrie n'ont pas retrouvé de travail dans les anciens locaux. Malgré le succès de son plan de rénovation d'usines, Dreux conserve ainsi un taux de chômage supérieur à la moyenne.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Dreux
Dreux (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)