VIDEO. Amende record pour entente commerciale

Une décision sans appel. L'autorité de la concurrence a infligé une amende de près d'un milliard d'euros à treize entreprises. Une équipe de France 3 revient sur les faits.

FRANCE 3

Produits vaisselle, lessives, nettoyants ménagers, shampoing, gel douche… des marques très connues à des prix fixés. Après une enquête de plusieurs années, l'autorité de la concurrence a condamné treize entreprises à une amende record. Les prix de produits d'hygiènes, d'entretiens, ou de cosmétiques ont été artificiellement gonflés pendant des années.
Des représentants de ces sociétés se réunissaient secrètement dans des brasseries parisiennes afin d'aligner leurs prix et imposer des hausses de tarifs aux supermarchés. Une entente totalement illégale.

L'affaire a été révélée par des industriels impliqués

En 2006 par exemple, les tarifs en rayon ont fortement augmenté, de +4 à 6%. L'autorité de la concurrence a donc condamné à 345 millions d'euros d'amende, huit fabricants de produits d'entretien. Pour les fabricants de produits d'hygiène, l'amende monte à 606 millions d'euros. L'affaire a été révélée par des industriels impliqués dans ces accords illégaux. Eux, voient leur amende réduite ou annuler. Parmi les treize entreprises incriminées, deux ont annoncé leur intention de faire appel : L'Oréal et Unilever.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un rayon de lessive dans un supermarché de Morlaix (Finistère), en février 2009. 
Un rayon de lessive dans un supermarché de Morlaix (Finistère), en février 2009.  (CLAUDE PRIGENT / PHOTOPQR / LE TELEGRAMME / MAXPPP )