VIDEO. Anne Hidalgo critique la réforme des allocations familiales

Invitée de Jean-Paul Chapel dans les 4 Vérités vendredi 17 octobre, la maire PS de Paris Anne Hidalgo dénonce la décision du gouvernement de réduire les allocations familiales pour les hauts revenus. 

France 2

"La progressivité n'est pas choquante, mais je n'approuve pas les modalités de mise en oeuvre". Anne Hidalgo dénonce la décision du gouvernement de diviser par deux les allocations familiales pour les foyers qui touchent plus de 6 000 euros par mois. Selon elle, il y a aujourd'hui "un problème de pouvoir d'achat", et "il faut être très prudent". Anne Hidalgo demande "beaucoup plus de progressivité", car cette réforme touche directement les classes moyennes qui sont "à la peine".

Les tarifs de stationnement vont augmenter

Concernant la baisse des dotations aux collectivités locales qui va toucher Paris à hauteur de 200 millions d'euros, Anne Hidalgo confirme de "nouvelles recettes", notamment une hausse des tarifs de stationnement. Anne Hidalgo veut se mettre au diapason des grandes capitales européennes. "Cela fait partie de ma politique de déplacement et de lutte contre la pollution", explique-t-elle.

Au sujet de la politique environnementale, Anne Hidalgo exprime sa colère après le retrait de l'écotaxe, alors même qu'elle avait décidé d'installer des péages pour les
poids lourds sur le périphérique, et que l'expérimentation avait été votée : "On ne nous a pas fait une très très belle manière", lance-t-elle à l'adresse du gouvernement. "Tout cela est tombé par terre sans concertation, cela ne me convient pas du tout, car c'était une mesure de santé publique extrêmement importante", conclut-elle.