Valérie Pécresse veut supprimer le ticket de métro en Ile-de-France

Plus La présidente (Les Républicains) de la région Ile-de-France, annonce dans le Journal du Dimanche la disparition du ticket de métro à l'horizon 2021. Le projet pourrait être entériné dès le 1er juin par le Stif (syndicat des transports franciliens). Valérie Pécresse envisage plusieurs solutions pour les voyageurs qui n'ont pas d'abonnement.

(Le ticket de métro parisien pourrait disparaîtrre d'ici cinq ans © Maxppp)

D'abord, l'utilisation des cartes bancaires sans contact. Toutes les bornes de validation de la région parisienne seront équipées. Cela commencera dans les bus d'ici deux ans, mais à terme, plus besoin de ticket non plus dans le métro, le tram et le RER. Vous serez prélevé directement à votre entrée dans la station de métro.

Autre solution, le "porte-monnaie transport". En fait, c'est un Pass Navigo anonyme. Autrement dit, une carte magnétique que vous pourrez charger avec la somme d'argent de votre choix. Et le pass serait alors débité à chaque trajet.

Ce nouveau système ressemble davantage à ce qui existe déjà à Londres notamment. Et c'est une très bonne nouvelle pour les touristes parce que le système actuel n'était ni souple, ni clair. Avec, par exemple, des abonnements semaine qui commencent forcément le lundi et des tickets qui ne permettent pas de faire des correspondances entre métro et bus. 

Des changements prévus aussi pour les abonnés  

Il y aura aussi des nouveautés pour les Franciliens qui utilisent régulièrement les transports en commun.  Valérie Pécresse propose notamment la "dématérialisation" des abonnements. C'est ce qu'elle appelle le Smart Navigo. Au lieu d'avoir une carte magnétique, vous paierez votre abonnement au mois ou à l'année directement sur votre smartphone et c'est lui qui permettra d'ouvrir les portique du métro et du RER ou de valider votre trajet en bus.

La présidente de région veut aussi instaurer le paiement différé. En clair, vous faites vos trajets, qui sont enregistrés dans votre smartphone ou sur votre carte Navigo. Et à la fin du mois, vous payez en fonction de vos déplacements. Si vous n'avez pas beaucoup bougé, vous paierez les trajets à l'unité, sinon, ce sera un forfait. Ces projets devraient être validés par le Stif, le syndicat des transports d'Ile-de-France, le 1er juin.