Cet article date de plus de quatre ans.

Transport : la SNCF s'engage à rembourser les retards de trains

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Transport : la SNCF s'engage à rembourser les retards de train
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

À partir de jeudi 1er décembre, la SNCF ne pourra plus refuser les indemnisations en cas de retard de plus de 30 minutes.

A compter du 1er décembre la SNCF s'engage a indemniser tous les retards, peu importe le motif, y compris ceux dont le groupe n'est pas responsable. La mesure coûtera au moins 10 millions d'euros à la SNCF qui a décidé d'aller au-delà des recommandations de l'Union européenne. Pour les TGV et Intercités, tout retard de plus de 30 minutes sera indemnisé à hauteur de 25 % du prix du billet, 50 % pour les retards de plus de 2 heures et 75 % au-delà de 3 heures de retard.

Modernisation des demandes d'indemnisation

Pour les associations de voyageurs, c'est une avancée : "La SNCF est concurrencée par d'autres modes de transport et son intérêt c'est d'apporter de la qualité de service et de la satisfaction à ses clients", déclare Bruno Gazeau, président de la Fédération nationale des associations d'usagers des transports. Les formulaires d'indemnisation seront aussi modernisés : terminé les formulaires à remplir, il sera possible de faire sa demande sur Internet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.