Retraites : les dernières heures du statut des cheminots

Le statut des cheminots va disparaître au 1er janvier 2020. Quels avantages vont perdre les nouvelles recrues ?

FRANCE 2

Le statut des cheminots, document d'une centaine de pages, totem érigé il y a un siècle, sera bientôt de l'histoire ancienne. Car au 1er janvier 2020, la suppression progressive du statut va débuter. La protection de l'emploi et les augmentations automatiques de la SNCF ne seront plus appliquées aux nouvelles recrues du groupe de chemin de fer. Au 1er janvier 2020, les embauches ne se feront plus au statut.

"On va créer de la concurrence entre salariés"

Au fil du temps, les salariés de droit privé remplaceront donc les cheminots de la SNCF. Pour les syndicats, cette réforme va diviser les agents. "On va créer de la concurrence entre salariés dans la même entreprise, dans l'objectif de tirer au plus bas la condition sociale des agents", déplore Erik Meyer, secrétaire fédéral de Sud-Rail. La perte du statut entraînera la fin du régime spécial des retraites, au cœur de la contestation actuelle. Les cheminots peuvent partir à la retraite à 52 ou 57 ans. Ce sera minimum à 62 ans pour les nouvelles recrues.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des agents de la SNCF en grève contre la réforme des retraites, organisent un repas à Fleury-les-Aubrais (Loiret), le 23 décembre 2019.
Des agents de la SNCF en grève contre la réforme des retraites, organisent un repas à Fleury-les-Aubrais (Loiret), le 23 décembre 2019. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)