Gard : la station-service de Lussan est le "poumon du village"

Publié
Gard : la station-service de Lussan est le "poumon du village"
France 2
Article rédigé par
A.Malesson, C.Chabaud, F.Forner - France 2
France Télévisions

C’est un modèle économique de plus en plus menacé : celui des stations-services indépendantes. Elles sont encore un peu plus de 4 000 sur l’ensemble du territoire, essentiellement implantées dans de petites communes en milieu rural. Elles sont bien souvent un peu plus qu’une station essence. C’est toujours le cas à Lussan (Gard), mais jusqu’à quand ?

À Lussan, un petit village de 500 habitants en plein cœur du Gard, Nadine Bonnaure a fait de sa station-service bien plus qu’un endroit où l’on vient faire juste son plein. "C’est un peu le poumon du village", confie un habitant. La station-service existe depuis plus de 50 ans. Nadine Bonnaure a repris l’affaire il y a 26 ans mais les derniers mois sont compliqués car les prix des carburants ont flambé. Il y a eu quelques baisses, mais insuffisantes pour rester compétitive face aux grandes enseignes. Elle ne fixe pas ses prix sur les cours des carburants, elle les commande une fois toutes les deux semaines et garde le même prix dans cet intervalle.

L’inflation touche tous les produits

Face à la hausse des prix, les clients de la station-service se sont adaptés. Ces comportements à la pompe, en 25 ans, Nadine Bonnaure les a vus changer, mais jamais aussi rapidement que ces derniers mois. "Dans les communes rurales, on est multi-services, on ne pourrait pas vivre que sur le carburant", explique-t-elle. De la restauration, de la vente de vins, un bar… L’inflation ne touche pas que les carburants, tous les produits vendus par cette gérante ont augmenté. Elle l’assure néanmoins, peu importe le prix de l’essence, elle se battra pour garder cette station-service, pour elle mais surtout pour les habitants de Lussan qui ont vu les commerces fermer les uns après les autres ces dernières années. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.