ENQUETE FRANCE 3. Comment on a pu embarquer dans un avion d'Air France sans aucun contrôle d'identité

Notre journaliste a pu partir de Roissy Charles-de-Gaulle pour Barcelone avec un billet qui n'était pas à son nom, et sans avoir à présenter de pièce d'identité.

Acheter un billet d'avion sur internet, rien de plus simple. Il suffit d'un nom et d'un numéro de carte bleue, en quelques clics, le tour est joué. Problème : ces informations ne sont pas forcément contrôlées par les compagnies aériennes. Comme un journaliste de France 3 a, en effet, pu le constater, il est possible de monter à bord d'un avion d'Air France sans jamais avoir subi un contrôle d'identité.

Avant d'embarquer à bord d'un vol au départ de Roissy Charles-de-Gaulle à destination de Barcelone, Benjamin Delombre a ainsi pu échanger son billet avec celui d'un autre passager, Noe Salem. 

Arrivé face à la sécurité de l'aéroport, les agents effectuent les premiers contrôles en scannant son billet, mais sans demander de pièce d'identité. Quelques mètres plus loin, c'est l'examen des bagages et l'inspection aux rayons X. Là encore, seule la carte d'embarquement est vérifiée.

Air France assure être en règle avec la législation

Lors du dernier point de contrôle, effectué par des agents d'Air France, là encore seule la carte d'embarquement est vérifiée sans qu'elle soit comparée à une pièce d'identité. Le journaliste de France 3 Benjamin Delombre monte ainsi à bord de l'avion avec un billet au nom de Noe Salem. Les passagers rencontrés par le journaliste ont dû mal à y croire. "Si c'est vrai, c'est très inquiétant", souffle l'un d'eux. Même étonnement chez un membre d'équipage qui ne semblait pas être au courant de ce manque de contrôles.

Après une heure et demie de vol, il se retrouve en plein cœur de Barcelone. La question, maintenant, est de savoir si le retour sera aussi facile. Et cela ne va pas être le cas. Cette fois, le personnel espagnol vérifie très rapidement si son identité correspond à son billet. Car en Espagne, la loi oblige les compagnies à ces vérifications, ce qui n'est pas le cas en France.

Contactée par France 3, Air France assure être en règle avec la législation de chaque pays. En France, l'absence de contrôle lui permet de réaliser 2 millions d'euros d'économies par an.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Des avions de la compagnie Air France, le 24 avril 2018, à l\'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.
Des avions de la compagnie Air France, le 24 avril 2018, à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)