"Gilets jaunes" : un 8e samedi dans la rue

Les rassemblements ont été nombreux en région samedi 5 janvier, à l'occasion de l'Acte 8 des "gilets jaunes". Il n'y a pas eu les violences de ces dernières semaines, mais par exemple des tentatives d'intrusion dans des préfectures. L'autoroute A7 a été coupée, comme plusieurs autres axes autoroutiers.

FRANCE 3

Les "gilets jaunes" et les gilets rouges de la CGT sont côte à côte, samedi 5 janvier. Pour redonner un nouveau souffle à leur mouvement, ces manifestants ont défilé à Martigues (Bouches-du-Rhône) ensemble. Les "gilets jaunes", qui se sont longtemps interdit tout contact avec les syndicats, mais la donne semble avoir changé. La même envie de voir le mouvement se structurer domine à Colmar (Haut-Rhin), où tous les "gilets jaunes" d'Alsace s'étaient donné rendez-vous.

Plus de 25 000 manifestants sur toute la France

À Toulouse (Haute-Garonne), plus de 2 000 personnes ont défilé, soit plus que samedi dernier, le tout sans incident. Mais comme ici, à Bordeaux (Gironde), l'un des bastions les plus mobilisés du mouvement, des échauffourées ont parfois éclaté entre forces de l'ordre et "gilets jaunes". La situation était tendue également à Rouen (Seine-Maritime), où les policiers ont répliqué aux jets de pavés par des tirs de grenades lacrymogènes. Un manifestant a été blessé à la tête. Selon les autorités, à 15 heures, 25 000 "gilets jaunes" ont défilé en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" participent à l\'acte 7 du movement à Toulouse, le 29 décembre 2018.
Des "gilets jaunes" participent à l'acte 7 du movement à Toulouse, le 29 décembre 2018. (ALAIN PITTON / NURPHOTO / AFP)