Des "gilets jaunes" venus de Bretagne pour manifester à Paris

Tout a une nouvelle fois commencé sur les Champs-Élysées, samedi 8 décembre, pour cet acte IV de la mobilisation des "gilets jaunes". Certains sont partis de Bretagne pour rejoindre la capitale et se faire entendre.

France 2

Sylvain Severin est Breton et a tenu à venir s'exprimer à Paris, samedi 8 décembre. C'est un "gilet jaune" qui participe à sa première manifestation parisienne. "C'est mon devoir de citoyen, de père de famille, je suis entrepreneur, j'ai 85% de charges, je ne vais pas vous faire un dessin, raconte-t-il. J'en ai marre, je bosse 90 heures par semaine, je suis malade tout le temps de stress, et je ne vois pas ma famille".

"S'approprier" les Champs-Élysées

Patrick Leborgne, habitué des ronds-points, vient à Paris pour la deuxième fois. Il y tenait. "Les Champs-Élysées, c'est le centre du monde touristique, c'est la vitrine de Paris et de la France donc je ne vois pas pourquoi le peuple ne s'approprierait pas les Champs-Élysées régulièrement, le samedi", justifie-t-il. Il attend "des annonces conséquentes" de la part du gouvernement, notamment en matière de fiscalité. Quand la tension est montée en milieu d'après-midi, Sylvain Severin a été blessé au visage par un tir de balle en plastique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" sur l\'avenue des Champs-Elysées (Paris), le 8 décembre 2018.
Des "gilets jaunes" sur l'avenue des Champs-Elysées (Paris), le 8 décembre 2018. (MUSTAFA YALCIN / AFP)