Air France : 48 % des vols demain, poursuite des négociations

Les négociations qui ont démarré dans la nuit de mercredi à jeudi entre la direction d'Air France et les pilotes doivent reprendre en début d'après-midi. Le SNPL fait état d'une "volonté commune d'en finir au plus vite".

(La grève des pilotes d'Air France continue, "pour le moment" © REUTERS | Jacky Naegelen)

Le retrait par Air France mercredi soir du projet Transavia Europe n'a pas, pas encore, mis fin au conflit. Le Syndicat national des pilotes de ligne, à l'origine de la grève qui paralyse Air France depuis le 15 septembre, affirme avoir fait une "contre-proposition".  Elle est "actuellement étudiée par la direction" assure Guillaume Schmid, porte-parole du SNPL : "Dans l'attente, le mouvement se poursuit pour le moment". Mais il affirme qu'il y a maintenant "une volonté commune d'en finir au plus vite ".

"Clairement il y a aujourd'hui une volonté commune d'en finir au plus vite" (Guillaume Schmid, porte-parole du SNPL)
--'--
--'--
 

Jeudi matin, en CCE, la direction a annoncé que le projet de filiale Transavia Europe était "définitivement abandonné" selon une source syndicale.  Mercredi, Manuel Valls a jugé que la poursuite du conflit, avec des pertes estimées entre 15 à 20 millions d'euros par jour, mettait la compagnie "en danger".  A LIRE AUSSI ►►► Air France propose le retrait immédiat du projet Transavia Europe