Tendance : les fleurs séchées reviennent à la mode

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Tendance : les fleurs séchées reviennent à la mode
France 2
Article rédigé par
D.Lachaud, O.Palomino, P.Gueny, E.Korenfeld - France 2
France Télévisions

Les Français achètent de plus en plus de fleurs séchées, une aubaine pour les fleuristes. Car si elles sont moins périssables, elles sont aussi plus rentables. 

Longtemps démodées, les fleurs séchées représentent aujourd'hui près de la moitié des ventes d'une fleuriste, rencontrée par les équipes de France Télévisions. Le bouquet de fleurs séchées peut se conserver six mois, un argument auquel sont sensibles les clients. "En ces temps incertains, j'aime bien les choses éternelles, immuables", confie une cliente. "Les fleurs séchées durent plus longtemps, pour un cadeau, c'est plus intéressant, ça change", témoigne une acheteuse. 

Moins périssables et plus rentables  

Moins périssables, les fleurs séchées sont aussi plus rentables. "Sur de la fleur fraîche, on aura toujours de la perte, on ne peut pas vendre son stock à 100 %, alors que sur de la fleur séchée tout est récupérable, même des tiges de fleurs coupées", explique Junni Lutgen, gérante de l'Artisan fleuriste, à Perpignan (Pyrénées-Orientales). Les fleurs séchées coûtent jusqu'à trois fois plus chères à la botte que les fraîches : les produire nécessite en effet beaucoup de travail, et un savoir-faire. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.