CFDT : Laurent Berger a passé la main à Marylise Léon

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Marylise Léon succède à Laurent Berger à la tête de la CFDT.
CFDT : Laurent Berger a passé la main à Marylise Léon Marylise Léon succède à Laurent Berger à la tête de la CFDT. (France 3)
Article rédigé par France 3 - C. Tixier, A. Guin, L. Haedrich, V. Lucas, L. Michel
France Télévisions
France 3
Marylise Léon succède à Laurent Berger a la tête de la CFDT, mercredi 21 juin. En 11 ans de mandat, ce dernier a fait du syndicat le premier de France, et un interlocuteur incontournable pour les gouvernements successifs.

Tous les deux se préparaient à ce moment depuis plus d’un an. Laurent Berger a cédé sa place à la tête de la CFDT, mercredi 21 juin. À ses côtés, sa successeuse, Marylise Léon, son bras droit. Le principal succès de son mandat est d’avoir relancé la CFDT, aujourd’hui premier syndicat devant la CGT. Au premier plan lors des manifestations contre la réforme des retraites, Laurent Berger quitte le syndicat avec des adhésions en hausse : 45 000 nouveaux inscrits en 2023. 

Construire une "intersyndicale de propositions"

Marylise Léon est un visage connu des militants historiques. "Quelque chose qui m’a marqué, c’est qu’elle a une grande maitrise technique des dossiers", commente l’un d’eux. Au sein de la CFDT, elle était en charge de plusieurs dossiers, comme l’assurance chômage, ou l’intersyndicale contre la réforme des retraites. "La question, elle est de se dire aujourd’hui (…), comment on porte et on fait vivre une intersyndicale de contestation à une intersyndicale de propositions", confie Marylise Léon.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.