Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Retraites, le test de la rue

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
France Télévisions

60% des Français soutiennent les manifestations sur les retraites qui auront lieu ce mardi. Y aura-t-il ou non du monde dans la rue, alors que les syndicats sont divisés ?

A pied d'oeuvre. Collages d'affiches, débats, distributions de tracts, la CGT tente de mobiliser ses troupes avant les manifestations de mardi contre la réforme des retraites.

Le syndicat conteste notamment l'allongement de la durée des cotisations préconisé par le gouvernement alors que les plus jeunes - même qualifiés - "galèrent" déjà pour trouver un premier emploi, davantage encore pour décrocher un CDI : "On va dire aux gens de travailler plus longtemps alors qu'on ne trouve pas de boulot aux jeunes et qu'on nous met dehors vieux", tempête Sandrine Mourey, secrétaire départementale CGT Côte d'Or.

Force ouvrière, FSU et Solidaires - également hostiles au projet de loi - seront dans la rue aux côtés de la CGT. D'autres, comme l'UNSA, la CFTC, la CGC et la CFDT ne s'opposent pas à la réforme, ils ne défileront pas. Joël Jallet, secrétaire général de CFDT Bourgogne, estime pour sa part que des dossiers comme ceux de la pénibilité, des carrières interrompues, des contrats en alternance, du minimum vieillesse ou encore des périodes de maternités contiennent de réelles avancées. "Les efforts demandés sont mesurés, les entreprises et les salariés participeront, les salariés les plus modestes seront les moinst touchés (...) Le financement est équilibré."

Les syndicats désunis, qu' en sera-t-il de la mobilisation dans 48 heures ?

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.