Vidéo Réformes : "Emmanuel Macron c'est du vent, du baratin", tacle le LR Christian Jacob

Publié
Article rédigé par
Radio France

Le président des LR accuse Emmanuel Macron de ne "jamais avoir été capable de porter une seule réforme".

"Emmanuel Macron c'est du vent, du baratin, il n'a jamais été capable de porter une seule réforme", a assené le président du parti Les Républicains, Christian Jacob, jeudi 19 mai sur franceinfo. "C'est le seul président de la République depuis 40 ans qui est incapable de faire une réforme des retraites", a-t-il ajouté.

>> Retraites : pourquoi la réforme promise par Emmanuel Macron n'est pas économiquement nécessaire pour maintenir le système

Christian Jacob "veut bien qu'il nous fasse les discours qu'il veut, mais c'est du vent à chaque fois parce qu'il est incapable de faire"

"Tant qu'il s'agit d'être dans le verbe, dans les mots, dans les phrases, Emmanuel Macron est là. Quand il s'agit de passer à l'acte, il n’y a plus personne."

Christian Jacob, président du parti Les Républicains

à franceinfo

"Souvenez-vous, il y a cinq ans, il annonçait qu'il allait faire une réforme [des retraites] extraordinaire, l'équivalent de la création de la sécurité sociale par le général de Gaulle", a-t-il taclé, pour mieux l'accuser de n'avoir "rien fait".

Favorable au report de l'âge légal

"On va me dire 'oui, mais il y a eu le Covid", a-t-il poursuivi. "Une réforme comme celle des retraites, ce n'est pas en fin de quinquennat" qu'elle se fait, "c'est en début" et "en trois ans, il a été incapable de trancher, tout simplement".

Quand elle arrivera à l'Assemblée nationale, les députés LR voteront-ils la réforme des retraites promise par Emmanuel Macron lors de la présidentielle ? "Attendons qu'un cadre soit posé", a répondu le député de Seine-et-Marne. "Nous sommes favorables au report de l'âge légal, parce qu'on a eu un allongement de la durée de la vie d'à peu près dix ans sur les trente dernières années", a-t-il néanmoins précisé. La réforme souhaitée par le chef de l'État prévoit un report de l'âge de départ à 64 ans à la fin du quinquennat, puis à 65 ans d'ici 2031.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.