Retraites : une réforme sous pression

L'âge de départ à la retraite est un sujet de débat et de polémique actuellement. Dans le cadre du grand débat à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), Emmanuel Macron a évoqué le sujet mercredi 3 avril.

France 3

Présent à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) dans le cadre du grand débat, Emmanuel Macron en a profité pour évoquer la question des retraites qui cristallise de nombreux débats en ce moment. "Aujourd'hui, on part à la retraite au même âge qu'en 1980", a-t-il déclaré. "Ce qui laisse penser que cela pourrait évoluer, souligne la journaliste Catherine Demangeat en direct depuis le Palais de l'Élysée. Mais ce soir l'Élysée est formel, le chef de l'État a fait un constat, en aucun cas ce n'est une porte ouverte."

Le mandat de Jean-Paul Delevoye reste inchangé

Depuis plusieurs semaines, c'est malgré tout la confusion autour de cette réforme des retraites. "Plusieurs ministres, ainsi qu'Edouard Philippe, ont ouvert le débat, en jugeant légitime d'envisager que les Français travaillent un peu plus longtemps pour financer la dépendance, l'âge de départ à la retraite restant à 62 ans", poursuit la journaliste. Des déclarations qui ont amené le haut commissaire Jean-Paul Delevoye à menacer de démissionner. Mais l'exécutif se veut rassurant et clame que le mandat de Jean-Paul Delevoye reste inchangé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Paul Delevoye, haut commissaire à la réforme des retraites.
Jean-Paul Delevoye, haut commissaire à la réforme des retraites. (ERIC FEFERBERG / AFP)