Retraite : vers un taux plein à 64 ans ?

La réforme attendue des retraites est l'une des plus sensibles du quinquennat. Selon les révélations du magazine Challenge, les débats risquent d'être animés. Le gouvernement envisagerait de porter le taux plein à 64 ans.

France 3

L'idée de toucher sa retraite à taux plein à 64 ans avait été lancée par Emmanuel Macron lors de sa grande conférence de presse en avril dernier. C'est désormais une piste solide dans la nouvelle réforme des retraites. Les futurs retraités sont partagés. L'âge légal resterait fixé à 62 ans, mais il existerait en plus l'âge pivot de 64 ans. Avant cet âge, il serait possible de partir à la retraite, mais avec un malus, donc une pension plus faible.

Force Ouvrière dénonce un système hypocrite

Après 64 ans, un bonus serait appliqué. La pension pourrait être augmentée. Pour Force Ouvrière c'est une manière de reculer l'âge de la retraite sans le dire. "C'est très hypocrite de laisser penser que 62 est toujours la norme alors que la retraite complète sera 64 ans", explique Philippe Pihet, négociateur du syndicat Force Ouvrière. Un système de décote qui inciterait à travailler plus longtemps pour maintenir l'équilibre financier des retraites. L'âge pivot de 64 ans entrerait en vigueur le 1er janvier 2025.

Le JT
Les autres sujets du JT
Après un an et demi de discussions, le haut-commissaire à la réforme des retraites devrait rendre ses préconisations en plein été, le 18 juillet. 
Après un an et demi de discussions, le haut-commissaire à la réforme des retraites devrait rendre ses préconisations en plein été, le 18 juillet.  (JOEL SAGET / AFP)