Réforme des retraites : nouveau déplacement chahuté pour Emmanuel Macron

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Moins d’une semaine après la promulgation de la réforme des retraites, le président est de retour sur le terrain lors de déplacements marqués par des huées et le bruit des casseroles.
Réforme des retraites : nouveau déplacement chahuté par le président Moins d’une semaine après la promulgation de la réforme des retraites, le président est de retour sur le terrain lors de déplacements marqués par des huées et le bruit des casseroles. (France 3)
Article rédigé par France 3 - L. Seux, A. Bourse, A. Sarlat, , J.-M. Perroux
France Télévisions
France 3
Moins d’une semaine après la promulgation de la réforme des retraites, le président est de retour sur le terrain lors de déplacements marqués par des huées et le bruit des casseroles.

À chaque déplacement d'Emmanuel Macron, un comité d’accueil l’attend. Dans l’Hérault, à Ganges, une terre de gauche, chants et casseroles sont déjà sortis pour la venue du chef de l’État, jeudi 20 avril. Plusieurs centaines de manifestants encadrés par les forces de l’ordre sont venus clamer leur rejet contre la réforme des retraites. “On est là pour lui rappeler la réalité de la rue. Nous aussi, on va passer en force s’il le faut maintenant”, dit l’un d’eux.

L'électricité coupée par la CGT dans le collège visité par le président

Au-delà des retraites, c’est aussi la disparition des services publics qui mobilise dans la région, à commencer par la récente fermeture de la maternité. À quelques mètres, lorsque le président arrive dans un collège, le député LFI de la circonscription lui offre un livre sur la résistance. Emmanuel Macron vient d’échanger avec des collégiens dans la cour de l’établissement. Depuis le début de sa visite, l’électricité est coupée dans le collège, une action revendiquée par la CGT.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.