Réforme des retraites : journée dense en négociations, sans grande avancée

Alors que la grève contre la réforme des retraites se poursuit, le contact a repris mercredi 18 décembre entre partenaires sociaux et gouvernement.

FRANCEINFO

Édouard Philippe a reçu mercredi 18 décembre les syndicats de travailleurs et de patrons et les positions divergent toujours. "On demande le retrait du projet de réforme et la renégociation du système actuel. Ce sont deux conceptions de la protection sociale qui s'affrontent. Eux veulent que le budget accordé à la santé, la retraite et la protection sociale ne bouge pas (…) et nous on pense qu'il y a de quoi alimenter le financement de la protection sociale", a déclaré Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT.

Le Medef a deux lignes rouges

Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef a rappelé au Premier ministre qu'on était "ouvert à discuter de l'âge d'équilibre en prenant en compte les carrières longues et du le sujet de la pénibilité en restant dans les critères actuels (...) et j'ai rappelé nos lignes rouges : ne pas augmenter les cotisations et ne pas puiser dans les réserves des salariés du privé et des indépendants".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, arrive à Matignon, le 18 décembre 2019. 
Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, arrive à Matignon, le 18 décembre 2019.  (THOMAS SAMSON / AFP)