Grève contre la réforme des retraites : la SNCF annonce une circulation "en partie perturbée" jeudi, trafic quasi normal à la RATP

Le réseau Intercités sera particulièrement affecté lors de la 12e journée de mobilisation, avec un train sur cinq en journée et une interruption totale la nuit.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des agents SNCF discutent sur un quai en gare de Rennes (Ille-et-Vilaine), le 7 mars 2023, lors d'une journée de grève. (DAVID ADEMAS / OUEST-FRANCE / MAXPPP)

La contestation se poursuit à la SNCF. La circulation des trains sera "en partie perturbée", jeudi 13 avril, lors de la 12e journée de mobilisation contre la réforme des retraites, a déclaré la compagnie ferroviaire, mardi 11 avril. Le trafic sera particulièrement réduit sur le réseau Intercités, avec un train sur cinq en journée et aucun train de nuit. Trois TER sur cinq circuleront en moyenne nationale, ainsi que quatre TGV Inoui et Ouigo sur cinq. Les passagers voyageant sur Eurostar et Thalys connaîtront des conditions "quasi normales".

Sur le réseau Transilien, il n'y aura que trois RER D sur cinq. Pour les RER C et E, tout comme les lignes H, L et R, la SNCF prévoit deux trains sur trois. La compagnie annonce par ailleurs trois trains sur quatre sur le RER A et les lignes N et P. En revanche, le service sera normal à quasi normal sur le RER B, les lignes J, K et U, ainsi que les trams T4, T11 et T13.

Quelques lignes de métro touchées à Paris

De son côté, la RATP s'attend à un trafic "quasi normal" pour le métro et le RER, selon ses prévisions de trafic détaillées mardi soir. Seules quelques lignes de métro, pour l'heure non précisées, connaîtront de légères perturbations. Pour ce qui est des tramways et des bus, le trafic sera normal "sur l'ensemble du réseau".

Dans le ciel, la direction générale de l'aviation civile a demandé aux compagnies aériennes, mardi, de renoncer à 20% de leurs vols jeudi dans les aéroports de Nantes, Bordeaux et Toulouse. Orly et Roissy ne sont pas concernés. L'ampleur de ces annulations préventives s'avère légèrement inférieure à celles de la précédente journée de mobilisation, le 6 avril, quand quatre plateformes de région avaient été touchées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.